Publicité.



Seine-Maritime : pris à partie par des individus, les policiers utilisent leur lanceur de balles


Publié le Mardi 15 Septembre 2015 à 15:06 l Actualisé le 15/09 - 15:40


Seine-Maritime : pris à partie par des individus, les policiers utilisent leur lanceur de balles
Des policiers du groupe de sécurité de proximité (GSP) ont été pris à partie hier lundi 14 septembre en fin d'après-midi, à Saint-Aubin-lès-Ebeuf, lors d'une interpellation.

Il est 18h30. La patrouille qui se trouve rue du Maréchal Foch, repère une Renault Clio qui circule à vive allure. Les policiers décident de contrôler son conducteur et font alors demi-tour pour intercepter le véhicule.

Insultés et cible de jets de pierres

Mais se voyant poursuivi, l'automobiliste accélère brusquement et tourne en direction de la rue de la Résistance sans mettre son clignotant. Le véhicule de police, gyrophare et avertisseur en action, le prend alors en chasse rue André Malraux. La Clio ne s'arrête pas au stop et se retrouve rue des Feugrais. Soudain, contre toute attente, elle s'arrête à hauteur de l'espace Point Virgule.

Une vingtaine d'individus sont regroupés à cet endroit et manifestent une certaine hostilité envers les forces de l'ordre qui sont insultées et la cible de cailloux. Les fonctionnaires sont alors contraints de faire usage de leur lanceur de balles de défense pour disperser les assaillants et interpeller le chauffard.

Le conducteur de la Clio, âgé de 24 ans et demeurant à Cléon, est placé en garde à vue pour refus d'obtempérer et défaut de permis (il était invalidé).




EN DIRECT | FAITS DIVERS | L'Info en bref | INFO-ROUTE | YVELINES | FAITS DIVERS 78 | ACTUALITÉS | SOCIÉTÉ | JUSTICE | LOISIRS | ATTENTATS DE PARIS | Télévision | Elections Municipales 2014 | Horoscope | Disparition inquiétante d'Emmanuel Merle | DIAPORAMA | ANNONCES | Elections régionales 2015 | Vos photos




Plus d'infos en cliquant sur l'image







PUBLICITE







Clin d'oeil sur l'actualité








Suivez-nous sur Facebook



PUBLICITE