Seine-Maritime : le SMS de sa fille provoque des sueurs froides à un père de famille et aux gendarmes


Vendredi 17 Juin 2016 à 18:03

Vérifiez les SMS que vous envoyez... C'est le conseil que donne la gendarmerie de Seine-Maritime pour éviter bien des sueurs froides.

Comme elle le relate sur sa page Facebook, un père de famille vient d'en faire la triste expérience. Hier, jeudi 16 juin, vers 1h30 du matin, il appelle la gendarmerie car sa fille, âgée de 17 ans, n'est pas rentrée de la soirée qu'elle a passée chez une copine.

Un texto, puis plus de nouvelles

Il indique aux gendarmes qu'il a reçu un texto peu avant minuit et demi, sa fille lui indiquant qu'elle sortait de chez sa copine. Une heure passe et plus de nouvelles. Il s'inquiète alors car sa fille n'est pas coutumière des faits.

Aussitôt une patrouille de gendarmerie procéde à des recherches dans la commune concernée. Mais à 5h30, alors que le jour se lève, les militaires n'ont toujours pas retrouvé la trace de la jeune fille.

Un message est donc laissé sur son téléphone portable afin de l'inviter à se manifester.

Endormie chez son amie

Toujours sans nouvelles, le lendemain matin, le père de famille est entendu à la gendarmerie, et une enquête de voisinage est effectuée. C'est ainsi que grâce au prénom de la copine et à des recherches sur facebook, les enquêteurs parviennent à localiser le domicile de cette amie. Ils se rendent alors à l'adresse et, sur place, ils découvrent la jeune fille endormie...

"Cette dernière avait en fait voulu écrire à son père qu'elle dormait chez sa copine et non qu'elle sortait de chez sa copine", relate la gendarmerie sur sa page Facebook.

Conseil des gendarmes : "Tout est bien qui finit bien mais il convient de faire attention au correcteur d'orthographe sur les téléphones".






Nouveau commentaire :
Facebook Twitter






Publicité.





PUBLICITE














PUBLICITE










Suivez-nous sur Facebook
















cookieassistant.com