Seine-Maritime : l'association « Gendarmes de coeur » soutient la famille du petit Elio


infoNormandie / Lundi 18 Février à 22:54

Un des objectifs de Gendarmes de coeur est d'aider les enfants des militaires de la gendarmerie atteints d'une grave maladie.
Un des objectifs de Gendarmes de coeur est d'aider les enfants des militaires de la gendarmerie atteints d'une grave maladie.
L'association « Gendarmes de coeur » apporte un soutien moral et financier à de nombreuses familles de gendarmes frappées par le malheur. C'est le cas de la famille du gendarme Guillaume Loiseau, affecté au Peloton de surveillance et d'intervention (PSIG) de Rouen.

Début 2012, le gendarme Guillaume Loiseau et sa conjointe se réjouissent de la naissance de leur deuxième enfant prénommé Elio. Malheureusement, le bébé souffre d'une hydrocéphalie due à une hémorragie cérébrale. Son état de santé nécessite rapidement son transfert en milieu hospitalier adapté, dans le service néonatal du CHU de Rouen.

Six opérations depuis sa naissance

Concernant Elio, dont l'état de santé semble à ce jour se stabiliser, il a été hospitalisé à neuf reprises depuis sa naissance et il a subi six opérations chirurgicales neurologiques. De plus, récemment, lui a été diagnostiqué une forme sévère d'épilepsie dite syndrome de West.

Face à cette situation difficile, le commandant du PSIG de Rouen a pris l'initiative de faire appel à l'association "Gendarmes de coeur" dont le président, Michel Scat, remettra jeudi un don de 5 000 euros à la famille du petit Elio.

Vous pouvez consulter ici le site Gendarmes de coeur









Publicité.



PUBLICITE







S'abonner à notre Newsletter



PUBLICITE








Suivez-nous sur Facebook