Seine-Maritime : hommage et recueillement à la mémoire des policiers morts pour la France


Lundi 11 Mai 2015 à 15:53 l Actualisé Mardi 12 Mai 2015 - 01:15



L'heure était au recueillement ce lundi 11 mai, à partir de 11 heures, dans la cour d'honneur de l'hôtel de police, rue Brisout-de-Barneville, à Rouen. Selon la tradition, une cérémonie solennelle a été organisée à la mémoire des policiers morts pour la France, dans l'exercice de leurs fonctions.

Les noms de deux d'entre eux étaient plus particulièrement présents dans l'esprit de chacun : Sandrine Mothas, la policière d'Evreux qui a trouvé la mort à Caen, lors des Jeux Equestres mondiaux, fauchée par un chauffard en état d'ivresse, et de Franck Brinsolaro, originaire de la région de l'Eure, tué dans l'attentat contre le journal satirique Charlie Hebdo.

Le préfet de Seine-Maritime, Pierre-Henry Maccioni, présidait cet hommage, avec à son côté le contrôleur général Philippe Trenec, directeur départemental de la sécurité publique de Seine-Maritime. Les deux hommes ont, au préalable, salué le drapeau et passé en revue les fonctionnaires de police venus d'un peu partout du département pour rendre hommage à leurs collègues tués en service ces 12 derniers mois. 

A Elbeuf, ils avaient sauvé les victimes d'un incendie

L'occasion aussi de récompenser des policiers méritants comme ces quatre gardiens de la paix d'Elbeuf qui ont sauvé des flammes les victimes d'un incendie. Ils ont reçu à ce titre la médaille pour acte de courage et de dévouement. D'autres se sont vus décerner la médaille d'honneur (argent et or) de la Police Nationale.

Parmi les récipiendaires, le patron de la police de Seine-Maritime Philippe Trenec qui a reçu des mains du préfet la médaille d'officier dans l'ordre national du mérite. Lors des cérémonies officielles, vendredi 8 mai, à Rouen, il avait été décoré de la médaille de la sécurité intérieure (Or).

On pouvait remarquer la présence de 16 élèves de terminale et de deux professeurs du lycée Providence-Miséricorde, un établissement rouennais qui forme les Bac Pro aux métiers de la sécurité.

Le contrôleur général Philippe Trenec, directeur départemental de la sécurité publique (DDSP) s'est vu remettre la médaille d'officier dans l'ordre national du mérite des mains du préfet Pierre-Henry Maccioni (Photo DR)
Le contrôleur général Philippe Trenec, directeur départemental de la sécurité publique (DDSP) s'est vu remettre la médaille d'officier dans l'ordre national du mérite des mains du préfet Pierre-Henry Maccioni (Photo DR)








Clin d'oeil sur l'actualité













Suivez-nous sur Facebook






PUBLICITE





Publicité

 
cookieassistant.com