Publicité.



Seine-Maritime : entre la vie et la mort après avoir reçu des coups de couteau cette nuit à Darnétal


Publié le Mardi 18 Août 2015 à 11:22 l Actualisé le 19/08 - 10:54




Un homme de 39 ans a été admis dans un état critique aux urgences du CHU de Rouen au cours de cette nuit de lundi à mardi. Il a été pris en charge par les sapeurs-pompiers et le SAMU, rue de Longpaon, à Darnétal, près de Rouen. Il portait des traces de plaies profondes au niveau de la tête et du cou et perdait beaucoup de sang. Les blessures seraient dues à des coups de couteau qu'il aurait reçus lors d'une bagarre sur fond d'alcool.

Il promène son chien la tête ensanglantée

Peu après minuit, le centre d'information et de commandement (CIC) de l'hôtel de police, qui gère les appels de police-secours, reçoit un appel d'un habitant de la rue de Longpaon, à Darnétal. Il explique qu'il vient d'entendre des bruits de bagarre et des cris, dans un appartement voisin du sien. Deux équipages se rendent à l'adresse indiquée.

Juste avant d'arriver sur les lieux, les policiers remarquent un homme torse tu, qui déambule dans la rue de Longpaon la tête ensanglantée. L'homme semble promener son chien. A la vue des fonctionnaires, il se réfugie derrière la porte d'un immeuble avant de consentir de répondre aux questions des gardiens de la paix. Il déclare s'être battu avec un homme. Son état semblant se détériorer de minute en minute,  il est transporté d'urgence à l'hôpital Charles Nicolle.

En garde à vue pour tentative d'homicide

Pendant ce temps, l'autre équipage de police-secours est allé directement dans l'immeuble d'où provenaient les bruits signalés par le témoin. Les policiers découvrent dans le hall des traces de sang à même le sol qui les conduits à un appartement.  Un individu leur ouvre la porte et reconnait spontanément être l'auteur des coups de couteau. Il évoque un différend sur fond d'alcool, sans plus de détails. Le suspect, âgé de 49 ans, est interpellé et placé en garde à vue pour tentative d'homicide volontaire.

Il était toujours entendu ce mardi matin par les enquêteurs de la brigade criminelle de la sûreté départementale, en charge des investigations avec l'Identité judiciaire (IJ) qui a procédé sur place aux constatations techniques et scientifiques. 





EN DIRECT | FAITS DIVERS | L'Info en bref | INFO-ROUTE | YVELINES | FAITS DIVERS 78 | ACTUALITÉS | SOCIÉTÉ | JUSTICE | LOISIRS | ATTENTATS DE PARIS | Télévision | Elections Municipales 2014 | Horoscope | Disparition inquiétante d'Emmanuel Merle | DIAPORAMA | ANNONCES | Elections régionales 2015 | Vos photos








PUBLICITE







Clin d'oeil sur l'actualité








Suivez-nous sur Facebook



PUBLICITE