Publicité.



Seine-Maritime : en situation irrégulière, un voleur de métaux trahi par sa voiture


Publié le Lundi 25 Janvier 2016 à 18:39 l Actualisé le 25/01 - 23:43


Le chien des gendarmes a pu retrouver la piste du voleur (Illustration)
Le chien des gendarmes a pu retrouver la piste du voleur (Illustration)
Un homme, de nationalité roumaine et en situation irrégulière, soupçonné de vols de métaux, a été interpellé par les gendarmes de la communauté de brigades de Yerville (Seine-Maritime), ce lundi 25 janvier.

Les faits qui lui sont reprochés remontent à la semaine du 18 au 24 janvier. Plusieurs vols et tentatives de vols de métaux ont été constatés durant être période dans l'entreprise Gardet et De Bezenac implantée à Grémonville.

Hier dimanche, le propriétaire de l'entreprise alerte la gendarmerie : il a remarqué sur l'écran des caméras de surveillance deux individus dans son entreprise de recyclage de métaux. Plusieurs patrouilles, de Yerville et le peloton de surveillance et d'intervention d'Yvetot, sont alors engagées.

En arrivant sur place, les gendarmes remarquent la présence d'un véhicule stationné non loin du site mais à l'abri des regards. Identifié, ce véhicule appartient à une personne de nationalité roumaine (âgé de 41 ans et domicilié à Le Petit Quevilly).

Le commandant de la compagnie d'Yvetot décide d'engager une équipe cynophile afin d'effectuer un pistage, tandis qu'une patrouille reste à surveiller le véhicule suspect.

Le PSIG repère par où sont entrés les voleurs, et découvre, abandonnés sur place, plusieurs sacs remplis de métaux, contenant principalement du cuivre.

"Le chien du PSIG de Dieppe, prend de suite une odeur à partir du véhicule suspect et arrive sur la patrouille du PSIG d'Yvetot puis poursuit son pistage dans l'entreprise. Les auteurs ont pris la fuite, sans doute à l'arrivée de la première patrouille de Yerville", relate le patron de la compagnie de gendarmerie d'Yvetot.

Ce lundi 25 janvier, le propriétaire du véhicule s'est présenté à la brigade de Yerville. Il a été placé en garde à vue mais n'a pas reconnu les faits. Toutefois, grâce au pistage effectué par l'équipe cynophile, la tentative de vols de métaux a pu être retenue.

Le quadragénaire s'est vu signifier une convocation par officier de police judiciaire pour le 26 mai prochain. En attendant son jugement, il a été conduit au centre de rétention administratif de Oissel, étant en séjour irrégulier sur le territoire Français.





EN DIRECT | FAITS DIVERS | L'Info en bref | INFO-ROUTE | YVELINES | FAITS DIVERS 78 | ACTUALITÉS | SOCIÉTÉ | JUSTICE | LOISIRS | ATTENTATS DE PARIS | Télévision | Elections Municipales 2014 | Horoscope | Disparition inquiétante d'Emmanuel Merle | DIAPORAMA | ANNONCES | Elections régionales 2015 | Vos photos








PUBLICITE



C'est à l'affiche




Clin d'oeil sur l'actualité








Suivez-nous sur Facebook



PUBLICITE