Publicité.



Seine-Maritime : à Roumare, des citoyens prêts à s'engager dans la lutte contre les cambriolages


Publié le Jeudi 30 Octobre 2014 à 15:14 l Actualisé le 31/10 - 16:47


Quelque 200 habitants sont venus à la rencontre du capitaine de gendarmerie Patrick Weiss et du maire de Roumare, Josiane Lelèvre (Photo DR)
Quelque 200 habitants sont venus à la rencontre du capitaine de gendarmerie Patrick Weiss et du maire de Roumare, Josiane Lelèvre (Photo DR)
Roumare, dans le canton de Notre-Dame-de-Bondeville, va être la première commune de Seine-Maritime a expérimenter " la participation citoyenne". De quoi s'agit-il ?

Ce concept, développé en France depuis 2011, vise à renforcer les liens entre le voisinage et la gendarmerie pour lutter encore plus efficacement contre les cambriolages, et par extension contre toute délinquance d’appropriation.
"La solidarité de voisinage suscitée par un tel dispositif doit permettre de renseigner le plus rapidement et plus précisément possible les services de la gendarmerie en cas de comportement suspect. La participation citoyenne est par ailleurs très encadrée pour éviter toutes dérives et disproportions".
 
L’efficacité de la démarche repose sur l’engagement de référents volontaires désignés par la mairie,  qui seront les relais entre les habitants, la commune et la gendarmerie.
 
Au-delà du signalement des faits méritant l’intervention ciblée des patrouilles de la brigade de Déville-lès-Rouen, territorialement compétente à Roumare, "le référent pourra accentuer la prévention en diffusant toutes bonnes pratiques pour assurer la sécurité des biens".

Déjà 27 volontaires à un rôle de référent

Une première réunion publique a été organisée le 16 octobre, dans la commune,  qui a permis au capitaine Patrick Weiss, commandant la compagnie de gendamerie de Rouen, d'expliquer le principe et les attentes de la "participation citoyenne". Quelque 200 habitants remplissaient la salle, très attentifs à cette démarche originale largement encouragée par le maire de Roumare, Josiane Lelièvre, et la préfecture de Seine-Maritime. 

D'ores et déjà, la gendarmerie a pris acte de la proposition de 27 habitants d'occuper volontairement un rôle de référent.  

"Que les éventuels cambrioleurs en soient avertis ! Et dans cette logique, des panneaux indiquant que la population est plus que jamais vigilante seront installés aux entrées du village", soulignent les initiateurs de ce dispositif qui sera opérationnel dans les toutes prochaines semaines.





EN DIRECT | FAITS DIVERS | L'Info en bref | INFO-ROUTE | YVELINES | FAITS DIVERS 78 | ACTUALITÉS | SOCIÉTÉ | JUSTICE | LOISIRS | ATTENTATS DE PARIS | Télévision | Elections Municipales 2014 | Horoscope | Disparition inquiétante d'Emmanuel Merle | DIAPORAMA | ANNONCES | Elections régionales 2015 | Vos photos




Plus d'infos en cliquant sur l'image





PUBLICITE







Clin d'oeil sur l'actualité








Suivez-nous sur Facebook



PUBLICITE