Publicité.



Seine-Maritime : 2,5 kg de drogue et une grenade de guerre saisis chez des trafiquants


Publié le Jeudi 12 Mai 2016 à 13:20 l Actualisé le 12/05 - 14:47


La drogue et le pistolet à grenailles ont été saisis par les enquêteurs (Photo@DDSP76)
La drogue et le pistolet à grenailles ont été saisis par les enquêteurs (Photo@DDSP76)
Un banal contrôle a conduit les policiers de la brigade anti-criminalité (BAC) de Rouen (Seine-Maritime) à interpeller trois individus, soupçonnés de se livrer à un trafic de stupéfiants. Les perquisitions dans leur voiture et à leur domicile respectif ont permis de saisir 2,440 kg de résine de cannabis et une grenade quadrillée. Ils étaient toujours en garde ce jeudi en fin de matinée.

Les faits. Jeudi 10 mai, vers 23h45, un équipage de la BAC repère un Renault Scénic stationné quai de Rouen, à Oissel, sur la rive gauche de Rouen. Une femme est au volant. A bord également, deux hommes. Le passager arrière jette par la fenêtre un mégot de cigarette artisanale, ce qui attire l'attention des policiers. D'autant plus qu'en s'approchant du véhicule, les fonctionnaires en civil reniflent une forte odeur de cannabis. Les trois occupants sont alors contrôlés. Sur celui assis à l'arrière, âgé de 33 ans et originaire de Oissel, un morceau de résine de cannabis est découvert.

Une plaquette de 100 g et 250€ en liquide

Interrogée sur la présence éventuelle de stupéfiants dans le véhicule, la conductrice, âgée de 24 ans et domiciliée à Forges-les-Eaux, avoue détenir une plaquette de 100 grammes de résine. Elle indique l'avoir achetée dans la soirée à Oissel pour le prix de 300€ et affirme que c'est pour sa consommation personnelle et celle de son compagnon, passager avant du Scénic ( il est âgé de 38 ans et demeure à Saint-Saëns.

Lors de la fouille du véhicule, l'officier de police judiciaire (OPJ) découvre en effet la plaquette de 100 grammes ainsi que 250€ en petites coupures.

Une grenade de guerre
dans son logement


La jeune femme, son compagnon et leur passager sont interpellés et placés en garde à vue. Des perquisitions à leur domicile respectif sont effectuées dans la foulée par les enquêteurs de la brigade des stupéfiants. Au domicile du couple, à Forges-les-Eaux, ce sont 856 grammes de résine de cannabis qui sont saisis et un pistolet à grenailles.

A Oissel, au domicile du passager, les policiers découvrent près d'un kilo et demi (1,476 kg précisément) de la même drogue. La fouille de l'habitation permet également de mettre la main sur une grenade quadrillée de type Mils. Son détenteur affirme l'avoir trouvée en forêt et l'avoir ramenée chez lui. Il s'agit d'une grenade datant de la Seconde guerre mondiale. Par mesure de sécurité les enquêteurs ont fait évacuer le logement et demandé l'intervention des démineurs de Caen.

8 kg de résine écoulés en 8 mois

Lors des auditions, les policiers ont pu établir le rôle de chacun dans cette affaire. La conductrice et son compagnon ont ainsi reconnu être venus à Oissel pour acheter la plaquette de résine de cannabis. Ils étaient en cours de transaction avec leur fournisseur (passager arrière) lorsque la BAC est arrivée. Le couple a admis avoir écoulé quelque 8 kg de résine de cannabis depuis le mois de septembre dernier.

Le passager, quant à lui, connu défavorablement des services de police, a assuré avoir recommencé à dealer depuis la fin de ses allocations de chômage, par nécessité.

Les auditions se poursuivaient toujours ce jeudi, en fin de matinée.





EN DIRECT | FAITS DIVERS | L'Info en bref | INFO-ROUTE | YVELINES | FAITS DIVERS 78 | ACTUALITÉS | SOCIÉTÉ | JUSTICE | LOISIRS | ATTENTATS DE PARIS | Télévision | Elections Municipales 2014 | Horoscope | Disparition inquiétante d'Emmanuel Merle | DIAPORAMA | ANNONCES | Elections régionales 2015 | Vos photos




Plus d'infos en cliquant sur l'image







PUBLICITE







Clin d'oeil sur l'actualité








Suivez-nous sur Facebook



PUBLICITE