Sécurité routière : Les infractions sont sanctionnées par des séances pédagogiques dans l'Eure


Mercredi 4 Décembre 2013 à 14:14 l Actualisé Samedi 7 Décembre 2013 - 00:11



EURE - Une journée de sensibilisation aux risques de la route est organisée ce mercredi 4 décembre à l'hôpital de la Musse à Saint-Sébastien-de-Morsent. Elle s'inscrit dans le cadre d'une convention de partenariat (*) qui propose à des conducteurs contrôlés en infraction au code de la route (usage du téléphone au volant, le non respect des priorités, des excès de vitesse inférieurs à 20 km/heure au dessus de la vitesse autorisée), une mesure alternative aux poursuites.
 
Cette journée s’articule autour de séances pédagogiques de sensibilisation à la sécurité routière (mise à disposition d’un simulateur de conduite par l’hôpital La Musse) et d’échanges avec des professionnels de santé et des patients.
 
Pascale Pin, sous-préfète, directrice de cabinet du préfet de l’Eure, Dominique Laurens, procureur de la République, Catherine Palladitcheff, directrice de l’hôpital La Musse,  Colonel Samuel Dubuis, commandant le groupement de gendarmerie de l’Eure et Eric Maudier, directeur départemental de la sécurité publique de l’Eure échangeront avec les contrevenants à l’issue de cette journée.
 
L’objectif de cette démarche est de sensibiliser les conducteurs sur les risques encourus en conduisant et les conséquences irrémédiables que peuvent entraîner les comportements dangereux au volant. 

« L’ensemble des services de l’Etat dans l’Eure se mobilisent en continu et ont à cœur de développer de nouveaux partenariats pour renforcer la lutte contre l’insécurité routière », souligne la préfecture de l'Eure. 

(*)  Elle a été signée par Dominique Sorain, préfet de l’Eure, Dominique Laurens, procureur de la République et Catherine Palladitcheff, directrice de l’hôpital « La Musse ».  








Clin d'oeil sur l'actualité













Suivez-nous sur Facebook






PUBLICITE





Publicité

 
cookieassistant.com