Publicité.



Saint-Etienne-sous-Bailleul : le forcené s'en prend aux véhicules des pompiers avec un fusil de chasse


Publié le Dimanche 14 Juillet 2013 à 15:33 l Actualisé le 14/07 - 15:58


La nuit de ce dimanche 14 juillet a été agitée à Saint-Etienne-sous-Bailleul (Eure). Un homme âgé de 60 ans, alcoolisé et particulièrement excité, s'en est pris à deux véhicules des sapeurs-pompiers, de Gaillon et de Vernon venus lui porter secours.

Il ne se sentait pas bien

Il est 1 h 30 du matin. Le standard du centre opérationnel départemental d'intervention et de secours (CODIS) basé à Evreux reçoit un appel d'un homme qui déclare ne pas se sentir bien. Immédiatement, l'officier de permanence dépêche deux véhicules, dont une ambulance. Mais lorsque les secours arrivent sur place, ils sont froidement accueillis par ce retraité qui vit seul dans sa maison à Saint-Etienne-sous-Bailleul.

Sans raison, l'homme qui semble dans un état alcoolique bien avancé, est menaçant. Il s'en prend violemment aux véhicules des pompiers. Avec la crosse d'un fusil de chasse non chargé, il brise pare-brise, systèmes de communication ainsi que l'intérieur des véhicules.

Hospitalisé à Vernon

A l'arrivée des gendarmes de la brigade autonome territoriale (BTA) de Gaillon, commandée par le capitaine Joël Cadart, l'individu semble avoir retrouvé son calme. Il a même eu la présence d'esprit de se débarrasser de l'arme.

Interpellé, il est alors transporté, sous bonne garde des gendarmes, par les pompiers (pas rancuniers) jusqu'au centre hospitalier de Vernon. Il devrait être entendu rapidement par les enquêteurs qui pourraient dresser à son encontre une procédure pour au moins dégradations de biens publics.





Réagissez à cet article

1.Posté par jean-pierre le 17/07/2013 14:44 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Bonjour.
Sachez que ce n'est pas un "officier de permanence" qui distribue les secours, mais un opérateur avec le statut "d'agent technique" de la fonction publique, qui à la lourde responsabilité d'engager (ou non) les secours, depuis le CTA/CODIS de l'Eure ! Son ancien statut était celui "d'agent d'entretien" de la fonction publique il n'y a pas encore si longtemps. Il n'y a d'ailleurs aucun officier présent la nuit. Merci de vérifier et d'être un peu plus précis dans vos informations.

2.Posté par Ginette le 24/03/2014 15:38 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Bonjour,
Ce forcené est un conseiller municipal qui a eu le culot de se représenter dans une liste et a été gagnante.
Il pourra donc continuer à être conseiller municipal sans aucun souci.
Ce délit est pourtant passinle de deux ans d'emprisonnement et de 45 000 euros d'amendes.
C'est honteux!

3.Posté par Nostradamus le 24/03/2014 16:22 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

S'il a pu être candidat ce Monsieur c'est qu'il n'a pas été condamné à une peine de prison ?

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

EN DIRECT | FAITS DIVERS | L'Info en bref | INFO-ROUTE | YVELINES | FAITS DIVERS 78 | ACTUALITÉS | SOCIÉTÉ | JUSTICE | LOISIRS | ATTENTATS DE PARIS | Télévision | Elections Municipales 2014 | Horoscope | Disparition inquiétante d'Emmanuel Merle | DIAPORAMA | ANNONCES | Elections régionales 2015 | Vos photos




Plus d'infos en cliquant sur l'image







PUBLICITE







Clin d'oeil sur l'actualité








Suivez-nous sur Facebook



PUBLICITE