Publicité.



Sa mère avait simulé son kidnapping : Chloé, 24 mois, est retournée vivre avec son père


Publié le Vendredi 11 Janvier 2013 à 02:00 l Actualisé le 08/02 - 14:48


Des lecteurs d'infonormandie demandent régulièrement des nouvelles de la petite Chloé, aujourd'hui âgée de 24 mois, abandonnée par sa mère dans un bois à quelques kilomètres du domicile familiaĺ, un soir de novbre dernier.Selon nos informationss, la petite fille va bien. D'abord placée provisoirement dans un foyer spécialisé par décision de justice, elle a retrouvé son père, Antonio Dos Santos. Ainsi en a décidé le juge des enfants de Rouen au vu des résultats des enquêtes effectuées par les services sociaux. " Rien ne s'opposait à ce que la fillette soit confiée à son père", confie une source proche de l'affaire.

Information ouverte pour "tentative d'homicide"

Quant à Christelle, la maman de 41 ans, elle est toujours hospitalisée au centre spécialisé du Rouvray, près de Rouen, un établissement psychiatrique où elle a été internée d'office le samedi 24 novembre. Depuis, la maman de Chloé n'a toujours pas pu être entendue complètement par les enquêteurs et le juge d'instruction. Néanmoins, une information judiciaire a été ouverte par le parquet de Rouen pour "tentative d'homicide volontaire".

Le jeudi 22 novembre dernier, vers 22 heures, infonormandie.me et un journaliste du site actu76 recevaient un curieux message d'une lectrice : "une fillette a été enlevée ce soir sur le parking d'un supermarché à Franqueville-saint-Pierre". Dans l'impossibilité de vérifier le soir-même cette information, infonormandie.me avait fait le choix de ne rien publier. De fait, le lendemain matin confirmation nous était donnée qu'une maman avait signalé la veille vers 19 heures à la gendarmerie de Boos le kidnapping de son bébé.

Cent gendarmes, un hélico et un chien pisteur mobilisés

Selon ses déclarations, elle sortait du magasin Distri-Center à Franqueville-Saint-Pierre lorsque deux hommes cagoulés lui ont arraché sa fillette des bras et ont disparu à bord d'une grosse voiture de couleur sombre.

Immédiatement, la gendarmerie déclenchait un vaste plan de recherches, mobilisant une centaine d'hommes, un hélicoptère et un chien pisteur. Tout le secteur était passé au peigne fin, y compris la Seine qui était fouillée par les gendarmes de la brigade fluviale de Grand-Quevilly. Le plan était levé dans le courant de la nuit, sans avoir permis de retrouver l'enfant.

Auditionnée à plusieurs reprises dans la nuit et au cours de la matinée du lendemain, Christelle Dos-Santos livrait à chaque fois des explications pour le moins contradictoires. Elle semblait ne plus savoir où elle en était. Et puis, poussée dans ses retranchements par les enquêteurs habitués à ce genre de situation, elle finissait par avouer avoir tout inventé et abandonné son enfant de 22 mois dans un bois, à proximité du hameau de Normare à Belbeuf (Seine-Maritime).

Retrouvée en bonne santé

De fait, au cours d'une battue menée par les gendarmes, Chloé était retrouvée à vingt mètres en contrebas d'un chemin autour de branchages et de ronces. Elle était trempée. La petite fille, prostrée mais apparemment en bonne santé, avait passé toute la nuit à cet endroit. Selon le médecin du SAMU qui a pris la fillette en charge, sa vie aurait été en danger si elle était restée vingt-quatre de plus dans cette situation.

Depuis, les investigations se sont poursuivies. Les gendarmes ont procédé à de nombreuses auditions (famille, amis, voisins..) afin de mieux cerner la personnalité de Christelle Dos-Santos. Elle n'a jamais vraiment pu expliquer pourquoi elle voulait abandonner son enfant.

Rappel des faits :
Disparition de Chloé, 22 mois : la mère avoue avoir abandonné sa petite fille
La mère de la petite Chloé internée dans un hôpital spécialisé près de Rouen
La mère de Chloé toujours hospitalisée en psychiatrie




EN DIRECT | FAITS DIVERS | L'Info en bref | INFO-ROUTE | YVELINES | FAITS DIVERS 78 | ACTUALITÉS | SOCIÉTÉ | JUSTICE | LOISIRS | ATTENTATS DE PARIS | Télévision | Elections Municipales 2014 | Horoscope | Disparition inquiétante d'Emmanuel Merle | DIAPORAMA | ANNONCES | Elections régionales 2015 | Vos photos




Plus d'infos en cliquant sur l'image







PUBLICITE







Clin d'oeil sur l'actualité








Suivez-nous sur Facebook



PUBLICITE