SEINE-MARITIME.

Rouen : visée par des jets de projectiles, la police charge les manifestants le soir du premier tour


Lundi 24 Avril 2017 à 14:13

Illustration
Illustration
Des appels à "descendre dans la rue" avaient été lancés la semaine dernière sur les réseaux sociaux à l'occasion des résultats du premier tour de l'élection présidentielle. Appels entendus par une centaine de personnes qui s'est rassemblée dès 20 heures devant l'hôtel de ville de Rouen.  Il s'agissait pour la plupart de soutiens de Jean-Luc Mélenchon et de militants du collectif Rouen dans la rue. 

Alors que les chaines de télévision égrenaient les premières estimations, donnant Emmanuel Macron et Marine Le Pen en tête du premier tour, les manifestants sont partis en cortège dans les rues de Rouen, commettant sur leur passage des dégradations et jetant des projectiles sur les policiers. Vers 21h30, alors que la situation menaçait de dégénérer, les forces de l'ordre ont procédé à des sommations puis ont chargé. Les manifestants se sont alors rapidement dispersés. On ignore s'il y a eu des blessés.

Bilan de la soirée : une poubelle incendiée, les vitrines de plusieurs banques endommagées rue Jeanne d-Arc et  des murs tagués rue Ganterie et rue des Fossés Louis VIII..

Aucune interpellation.














Publicité.














PUBLICITE













Suivez-nous sur Facebook