Rouen : une femme agressée violemment et sans raison par un homme alcoolisé


Mardi 31 Janvier 2017 à 12:44

La victime a été agressée sur le quai du Pôle d'échange de la TCAR au Mont-Riboudet (illustration)
La victime a été agressée sur le quai du Pôle d'échange de la TCAR au Mont-Riboudet (illustration)
L'auteur d'une violente agression totalement gratuite commise dans la soirée d'hier lundi à Rouen était toujours en garde à vue ce matin à l'hôtel de police de Rouen.

Il est 20h45, lorsque les services de police sont informés qu'une femme vient d'être agressée au Pôle d'échange de la TCAR au Mont-Riboudet à Rouen. La victime, âgée de 46 ans, explique aux fonctionnaires de la brigade anti-criminalité dépêchés sur les lieux qu'un individu s'en est pris à elle sans raison alors qu'elle attendait sur le quai.

Il la frappe à coups de pied

Elle indique l'avoir repoussé, mais l'homme l'a suivie et lui a fait une balayette pour la faire chuter au sol, avant de la frapper à coups de pied. A cet instant, la quadragénaire a sorti de son sac à main un petit couteau pour se défendre mais son agresseur a réussi à s'en emparer et a tenté de la frapper avec l'arme. Un témoin de la scène est intervenu et a mis l'individu en fuite.

La victime, se plaignant de douleurs à un bras, à été conduite au centre hospitalier pour examen.

Du sang sur les mains

Les recherches entreprises par les policiers ont rapidement permis de retrouver l'agresseur dont le signalement à été fourni par la femme. Il a été repéré et interpellé rue Amédée Dormoy alors qu'il tentait de se dissimuler. Il avait les mains en sang et des coupures aux doigts. Il a été emmené aux urgences du centre hospitalier Charles Nicolle pour être soigné avant d'être placé en garde à vue.

L'homme, ne parlant pas français, n'a pu être auditionné par les enquêteurs. Dépourvu de papiers d'identité, on sait seulement qu'il viendrait de Libye. Visiblement alcoolisé, il a été dépisté avec un taux de 1,12 g dans le sang.













Publicité.














PUBLICITE













Suivez-nous sur Facebook