Rouen : trois automobilistes alcoolisés et en infraction au « tableau de chasse » de la police


Mardi 24 Janvier 2017 à 14:03

Illustration©DGPN
Illustration©DGPN
Jamais deux sans trois. Deux conducteurs et une conductrice ont passé une partie de leur nuit de lundi à mardi au poste. Ou plus précisément, pour certains d'entre eux, dans une cellule de dégrisement de l'hôtel de police rouennais, rue Brisout-de-Barneville. Tous, auteurs d'infractions, étaient alcoolisés : 1,60 g dans le sang pour l'un, 1,50 g pour un autre, 0,88 g pour le troisième. 

0h30.  Boulevard des Belges, à Rouen, une patrouille remarque un véhicule qui vient de commettre une infraction au code de la route. Au volant, une femme de 41 ans. Elle souffle dans l'éthylotest qui affiche un taux de 0,80 mg par litre d'air expiré, soit 1,60 g d'alcool par litre de sang. Les policiers lui notifient le retrait immédiat de son permis et l'immobilisation de son véhicule. 

2h30. Rue d'Amiens, toujours à Rouen, une Citroën C2 grille un feu rouge devant les lieux d'un équipage de police-secours. Le véhicule est pris en chasse et finit par s'arrêter route de Lyons. Le conducteur, âgé de 25 ans et domicilié à Cléon, près d'Elbeuf, est contrôlé avec un taux de 1,50 g dans le sang. Même punition : retrait immédiat du permis et immobilisation du véhicule.

Ivre, sans permis et assurance

3h45. La brigade canine en surveillance boulevard Gambetta, encore à Rouen, circule derrière une Peugeot 405 dont les feux arrières ne fonctionnent pas. Ils sont quatre hommes à bord de la voiture qui est interceptée et aucun n'a attaché sa ceinture de sécurité.

Le conducteur, âgé de 24 ans qui habite Grand-Couronne, est d'abord invité à présenter ses papiers. Il est alors bien en peine : il déclare que le véhicule n'est pas assuré, le contrôle technique est périmé et il n'est pas titulaire du permis de conduire ! Cerise sur le gâteau : soumis au dépistage d'alcoolémie, il s'avère qu'il conduit avec 0,88 g dans le sang.

Le jeune homme reconnaît, lors de son audition, ne pas être familier avec les démarches administratives concernant sa voiture. Il a été placé en garde à vue et devra répondre prochainement de toutes ces infractions devant le tribunal. 

 














Publicité.














PUBLICITE













Suivez-nous sur Facebook