Rouen : quatre gamins s'apprêtaient à désosser un scooter volé sous les yeux des gendarmes


Lundi 18 Mai 2015 à 14:40 l Actualisé Lundi 18 Mai 2015 - 17:25



Les enfants étaient observés par un gendarme depuis la fenêtre de son bureau à la caserne Hatry (Illustration)
Les enfants étaient observés par un gendarme depuis la fenêtre de son bureau à la caserne Hatry (Illustration)
Quatre enfants âgés de 11, 12 et 13 ans, ont été interpellés par deux gendarmes avant d'être remis aux mains des services de police puis de leurs parents respectifs.

Samedi 16 mai, vers 16 heures, un gendarme de permanence à la caserne Hatry, siège du groupement de gendarmerie de Seine-Maritime, rue du Général Sarrail, à Rouen, remarque de sa fenêtre quatre très jeunes gens qui poussent difficilement un scooter.

Un comportement suspect

Leur comportement l'intrigue d'autant plus que le quator ne semble pas très rassuré : les enfants regardent sans cesse autour d'eux et de tous les côtés. Le gendarme observe alors que deux des gamins dissimulent le scooter derrière des buissons juste en face de la caserne. Les deux autres, restés à l'extérieur, font le guet.

Le militaire appelle aussitôt un collègue et tous les deux décident d'aller voir ce qu'ils manigancent. Ils découvrent alors que les jeunes suspects commencent à désosser le deux roues. Ils les interpellent immédiatement et les ramènent jusqu'à la caserne où ils sont maintenus jusqu'à l'arrivée d'une patrouille de police, territorialement compétente.

Le scooter, un 125 cm3 de marque Sym, est récupéré et remis à son propriétaire arrivé sur place. Ce dernier explique qu'il lui a été volé alors qu'il était garé sur la place toute proche du 39e Régiment d'Infanterie. L'engin n'avait pas d'antivol.

Les quatre enfants, tous domiciliés à Saint-Etienne-du-Rouvray, ont été auditionnés avant d'être remis à leurs parents.









Clin d'oeil sur l'actualité













Suivez-nous sur Facebook






PUBLICITE





Publicité

 
cookieassistant.com