Publicité.



Rouen ou Caen, capitale de la Normandie ? Un sujet de débat avant les élections régionales


Publié le Mercredi 29 Juillet 2015 à 09:48 l Actualisé le 29/07 - 15:00


Nicolas Calbrix est tête de liste Debout la France pour la Normandie aux prochaines élections régionales
Nicolas Calbrix est tête de liste Debout la France pour la Normandie aux prochaines élections régionales
Alors que dans un sondage Ifop/Journal du Dimanche une majorité de Français estime que Rouen doit être la capitale de la Normandie réunifiée (au détriment de Caen), le débat sur le sujet n'est pas clos. Il ne fait que commencer, même si le Premier ministre, comme il s'y est engagé, devrait trancher d’ici la fin de la semaine sur ce choix entre Rouen et Caen.

Évidemment, à quelques mois seulement des élections régionales (décembre 2015), la question de la capitale régionale a toute sa place dans la pré-campagne des candidats. De tous bords.

Nicolas Calbrix, tête de liste Debout la France pour la Normandie, le mouvement présidé par Nicolas Dupont-Aignan, a son analyse sur la question : il propose un éclatement des directions administratives afin qu'elles puissent être réparties sur l’ensemble du territoire.

"Sous la pression des baronnies socialistes qui essaiment autour de Rouen, Nicolas Mayer-Rossignol souhaite que la capitale de la Haute-Normandie devienne le chef-lieu de notre région réunifiée. Par esprit de contradiction, Hervé Morin, souhaite que cela soit Caen", résume-t-il.

"Et si l’on sortait de ces gueguerres politiciennes qui n’apporteront aucune économie au contribuable pour s’occuper du quotidien des Normandes et des Normands ?"

" Contrairement à la gauche et aux centristes, à Debout la France, nous ne limitons pas notre pays à ses métropoles. La diversité des territoires de la Normandie ne doivent pas être cachés par l’arbre que représente la capitale de la région".

"Parce que les zones maritimes, rurales, périurbaines ou urbaines font toutes la richesse de notre région, nous souhaitons que la Région soit présente sur toute la région. Nous souhaitons un équilibre des fonctions politiques, économiques et culturelles sur l’ensemble des villes et territoires normands. Le Conseil régional à Caen, la préfecture de région à Rouen, les institutions économiques au Havre".

"Nous souhaitons surtout qu’avec les progrès du numérique et de la dématérialisation, les directions administratives puissent être réparties sur l’ensemble du territoire (Direction des eaux et forêts à Alençon, Direction maritime à Cherbourg, Direction des transports à Evreux, Direction agricole à Saint-Lo…)".

"La liste de droite gaulliste que je mènerai pour les régionales les 6 et 13 décembre 2015 est composée d’élus indépendants, d’étudiants, de chômeurs, d’actifs ou d’agriculteurs. Elle incarne le renouvellement et la diversité de notre région. Il doit en être de même pour nos institutions".




EN DIRECT | FAITS DIVERS | L'Info en bref | INFO-ROUTE | YVELINES | FAITS DIVERS 78 | ACTUALITÉS | SOCIÉTÉ | JUSTICE | LOISIRS | ATTENTATS DE PARIS | Télévision | Elections Municipales 2014 | Horoscope | Disparition inquiétante d'Emmanuel Merle | DIAPORAMA | ANNONCES | Elections régionales 2015 | Vos photos








PUBLICITE







Clin d'oeil sur l'actualité








Suivez-nous sur Facebook



PUBLICITE