Rouen : les policiers bouclent le quartier de la Grand'Mare à la recherche d'un fugitif


Jeudi 1 Août 2013 à 18:56 l Actualisé Vendredi 2 Août 2013 - 14:27



Trente policiers ont été mobilisés toute la matinée à la recherche de l'homme soupçonné d'avoir frappé son épouse (Photo d'illustration Infonormandie)
Trente policiers ont été mobilisés toute la matinée à la recherche de l'homme soupçonné d'avoir frappé son épouse (Photo d'illustration Infonormandie)
Un important dispositif policier a été mis en place jeudi 1er août dans le quartier de la Grand'Mare sur les Hauts-de-Rouen. Le secteur de la rue Newton a ainsi été bouclé une partie de la matinée.

A l'origine de ce déploiement de force, qui a mobilisé une trentaine de fonctionnaires de police-secours et de la compagnie départementale d'intervention (CDI), un appel téléphonique reçu au standard de la cellule d'information et de commandement (CIC) à l'hôtel de police, indiquant qu'un homme armé était retranché dans son appartement.

Soupçonné d'avoir frappé son épouse

Rapidement sur place, les policiers ont pris toutes les dispositions d'usage pour éviter un drame. Le quartier a été bouclé et les curieux invités à déguerpir. En réalité, après une rapide enquête de voisinage, les forces de l'ordre constataient que l'appartement était vide. Le suspect, un homme de 25 ans, avait quitté les lieux après avoir violemment frappé son épouse, âgée d'une vingtaine d'années, pour des raisons ignorées.

D'après des témoins, il l'aurait également aspergée de gaz lacrymogène. Des faits que les enquêteurs n'avaient toujours pas pu vérifier ce jeudi soir, en raison de l'hospitalisation de la victime au CHU de Rouen. "Ses jours ne sont pas en danger", indiquait une source policière. Elle sera entendue dès que son état de santé le permettra, ajoute-t-on à l'hôtel de police.

Susceptible d'être armé

Les recherches entreprises toute la journée n'ont pas permis de localiser cet homme qui est sorti de prison au mois de novembre dernier. Le signalement du suspect a été diffusé jeudi soir : il mesure 1,89 m et a des cheveux courts et crépus. Le fugitif est susceptible d'être armé et dangereux.







Réagissez à cet article

1.Posté par Fake ID le 02/08/2013 12:43 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Ce n'est pas le quartier de la grand'mare mais celui de la lombardie.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Clin d'oeil sur l'actualité













Suivez-nous sur Facebook






PUBLICITE





Publicité

 
cookieassistant.com