Rouen : les occupants de l'église Saint-Nicaise expulsés par les forces de l'ordre ce matin


Publié le Lundi 6 Juin 2016 à 10:00 l Actualisé le 06/06 - 10:00

Une centaine de policiers sont intervenus ce lundi 6 juin vers 8h30 pour déloger les occupants du presbytère et de l'église Saint Nicaise à Rouen (Seine-Maritime).

L'expulsion s'est déroulée sans incident selon une source policière. Il y avait cinq personnes à l'intérieur de l'édifice désaffecté qui était occupé depuis plus d'un mois par des opposants à la loi El Khomri, dans le cadre de Nuit debout. Le groupe, composé d'une quarantaine de personnes, s'était baptisé "commune Saint-Nicaise".

Les forces de l'ordre ont, sur ordre du préfet, exécuté une décision du tribunal administratif rendue le 13 mai ordonnant l'expulsion de l'église.

Dans un communiqué publié à 8h45, soit un quart d'heure après le début de l'opération de police, la préfecture de Seine-Maritime, justifie cette expulsion en raison notamment de la dangerosité du bâtiment fermé depuis 2002 sur avis de la commission de sécurité de la ville de Rouen (lire ci-dessous).

Des membres du groupe ont annoncé sur les réseaux sociaux qu'en dépit de cette évacuation, l'assemblée générale prévue ce lundi à 18 heures devant l'hôtel de ville de Rouen était maintenue.

Le communiqué de la préfecture

"Ce matin, lundi 6 juin à 8h30, en application d'une décision de justice du 13 mai 2016 du tribunal administratif de Rouen, Nicole Klein, préfète de la région Normandie, préfète de la Seine-Maritime, a accordé le concours de la force publique pour procéder à l'expulsion des occupants sans droit ni titre de l'église Saint Nicaise à Rouen.

Ce bâtiment était fermé depuis 2002 à la suite de l'avis de la commission de sécurité de la ville de Rouen en raison de sa dangerosité".







Publicité.




PUBLICITE





Pour être informé en temps réel



PUBLICITE














Suivez-nous sur Facebook