Rouen : le voleur à l'étalage menace l'agent de sécurité avec une arme factice


Jeudi 24 Juillet 2014 à 17:36 l Actualisé Vendredi 25 Juillet 2014 - 01:28



Le vol d'un laser traceur d'une valeur de 14,90€ va valoir quelques ennuis judiciaires à un homme de 48 ans, originaire de Déville-lès-Rouen. Ce dernier a été placé en garde à vue mercredi 23 juillet en tout début de matinée, après avoir été surpris en flagrant délit de vol à l'étalage dans le magasin Brico Dépôt, avenue du Mont Riboudet, à Rouen.

Il dégaine !

L'agresseur de l'agent de sécurité était armé d'un pistolet Forest gun, une arme factice en métal mais qui peut impressionner
L'agresseur de l'agent de sécurité était armé d'un pistolet Forest gun, une arme factice en métal mais qui peut impressionner
L'agent de sécurité de l'enseigne de bricolage avait remarqué en effet que l'individu avait dissimulé un article au moment de passer à la caisse. Il lui a donc demandé d'ouvrir sa sacoche pour vérifier, mais à cet instant l'homme dégaine une arme de poing qu'il avait à la ceinture et l'a exhibée sans menacer véritablement le vigile. Ce dernier n'a pas insisté et, par mesure de sécurité, a laissé partir l'agresseur en direction de la rue de Constantine.

Alertée immédiatement, une patrouille de police s'est lancée à la recherche du suspect qui a été retrouvé un peu plus loin alors qu'il donnait de violents coups de pied dans une porte d'entrée d'un immeuble. Son signalement correspondant à l'individu signalé, les policiers l'ont interpellé. Dans sa sacoche, ils ont découvert un pistolet de couleur noire, de type Forest gun, mais il s'agissait d'une arme factice. Il était également en possession de l'objet du délit : un laser traceur dérobé dans le magasin.

Le quadragénaire Dévillois a quitté l'hôtel de police avec une convocation à comparaître devant la justice dans les prochains mois.








Clin d'oeil sur l'actualité













Suivez-nous sur Facebook






PUBLICITE





Publicité

 
cookieassistant.com