Publicité.



Rouen : le jeune conducteur prend des risques considérables pour échapper à la police


Publié le Jeudi 15 Septembre 2016 à 15:38 l Actualisé le 15/09 - 22:09


Les policiers ont dû renoncer à un moment à poursuivre le fuyard qui prenait de gros risques pour leur échapper (illustration)
Les policiers ont dû renoncer à un moment à poursuivre le fuyard qui prenait de gros risques pour leur échapper (illustration)
Un automobiliste a pris de gros risques pour lui et les autres usagers cette nuit de jeudi 15 septembre, pour échapper à un simple contrôle routier dans l'agglomération de Rouen. Il a finalement été interpellé après avoir perdu le contrôle de son véhicule.

Tout part d'un contrôle routier des plus classique. A 3 heures, ce matin, une patrouille de police-secours constate qu'une Citoën C3 vient de franchir un "stop" sans s'arrêter, place du Général de Gaulle, près de l'hôtel de ville de Rouen. La voiture s'engage dans la rue des Faulx à toute allure. Elle est poursuivie à distance par le véhicule de police qui a actionné son gyrophare et son deux tons. Mais l'automobiliste au lieu de s'arrêter accélère brusquement.

Les policiers renoncent à le poursuivre

Une course-poursuite s'engage, au cours de laquelle le fuyard grille un feu rouge et commet de nombreuses autres infractions au code de la route tout au long du périple qui va le conduire aux quatre coins de la ville. Quai Corneille, il manque ainsi de percuter une voiture qui sort d'un stationnement.

L'automobiliste prend tellement de risques, alors que la chaussée est humide et glissante, que les policiers préfèrent renoncer à le poursuivre.

Le propriétaire de la Citroën est identifié : il s'agit d'un habitant de Petit-Quevilly. Mais ce n'est pas lui qui est volant. Les recherches reprennent et à 3h45, une patrouille repère à nouveau la Citroën suspecte rue de la République, toujours près de la place du Général de Gaulle. A la vue des forces de l'ordre, le fuyard prend une nouvelle fois la fuite.

L'étau se resserre...

En chemin, il grille encore un feu rouge, s'arrête sur le terre-plein quai Corneille et lorsque les policiers mettent pied à terre il redémarre en trombe. Il prend les trémies à contresens. Il est poursuivi cette fois par plusieurs équipages de la brigade anticriminalité et de police-secours.

L'étau se resserre pour lui et à l'embranchement de l'avenue du Mont-Riboudet et de l'A150, il perd le contrôle du véhicule qui termine sa course et s'immobilise dans le fossé. Le conducteur tente alors de s'enfuir à pied mais il est rapidement rattrapé et interpellé rue de Lillebonne. Il est 4 heures du matin.

Le jeune homme (il est âgé de 20 ans), originaire de Saint-Étienne-du-Rouvray, est placé en garde à vue. Lors des vérifications, il apparait que la Citroën appartient à une tierce personne et qu'elle fait l'objet d'une mesure d'immobilisation. Il s'avère aussi que le chauffard n'a que 6 points sur son permis et qu'il est redevable d'une dizaine d'infractions au code de la route commises depuis 2015.





EN DIRECT | FAITS DIVERS | L'Info en bref | INFO-ROUTE | YVELINES | FAITS DIVERS 78 | ACTUALITÉS | SOCIÉTÉ | JUSTICE | LOISIRS | ATTENTATS DE PARIS | Télévision | Elections Municipales 2014 | Horoscope | Disparition inquiétante d'Emmanuel Merle | DIAPORAMA | ANNONCES | Elections régionales 2015 | Vos photos








PUBLICITE



C'est à l'affiche




Clin d'oeil sur l'actualité








Suivez-nous sur Facebook



PUBLICITE