Trop c'est trop. C'est l'avis des commerçants du centre commercial de la Grand'Mare, sur les Hauts de Rouen, qui manifesteront ce samedi 6 juin, contre l'insécurité qui règne dans leur quartier. Le rassemblement est prévu à partir de 10 heures, sur la dalle.

Rouen : la violente agression d'un commerçant déclenche la colère à la Grand-Mare


Vendredi 5 Juin 2015 à 11:20 l Actualisé Vendredi 5 Juin 2015 - 20:11



Les commerçants du centre commercial de la Grand-Mare, sur les Hauts-de-Rouen, en ont ras le bol des cambriolages, vols à l'étalage, agressions et autres incivilités
Les commerçants du centre commercial de la Grand-Mare, sur les Hauts-de-Rouen, en ont ras le bol des cambriolages, vols à l'étalage, agressions et autres incivilités
L'agression contre le gérant du Cocci Market, il y a plus d'une semaine, est la goutte d'eau qui a fait déborder le vase. Le commerçant a été violemment frappé par un "client" à qui il a refusé de faire crédit.

Les faits sont survenus vendredi 22 mai, vers 18 heures. Un individu s'apprête à ressortir du magasin après avoir fait des courses. Mais au moment de payer, il déclare ne pas avoir d'argent et demande au commerçant de lui faire crédit.

Traumatisme crânien et contusions

Devant ce refus, l'individu entre dans une colère noire. Il s'en prend au gérant du magasin et le frappe violemment. La victime, âgée de 42 ans, est blessée : traumatisme crânien et contusions multiples. Le médecin lui délivre un certifcat d'arêt de travail de trois jours. 

Une enquête est ouverte par le groupe d'appui judiciaire du commissariat de Bois-Guillaume. Le commerçant, sous le choc, est auditionné et fournit le signalement de son agresseur. L'exploitation de la vidéo surveillance du magasin permet aux policiers de la brigade spécialisée de terrain (BST) de l'identifier formellement comme étant un habitué du quartier.

Il s'agit d'un jeune homme de 19 ans, domicilié à Grand-Quevilly. Il est connu très défavorablement des services de police et de la justice pour avoir été mis en cause dans des vols avec violences, violences volontaires, conduite sans permis...

Il se livre à la police

Des recherches sont lancées par les enquêteurs qui exploitent tous les lieux où le suspect est susceptible de se rendre. Se sachant rechercher, ce dernier finit par de se présenter au bureau de police de Bois-Guillaume, le 3 juin dernier en début d'après-midi. Il a été immédiatement été interpellé et placé en garde à vue.

Le jeune homme a été déféré hier jeudi devant le magistrat du parquet de Rouen qui lui a notifié son placement en détention provisoire en attendant sa comparution immédiate ce vendredi 5 juin devant le tribunal correctionnel.









Clin d'oeil sur l'actualité













Suivez-nous sur Facebook






PUBLICITE





Publicité

 
cookieassistant.com