Publicité.



Rouen : ivre, il refuse le dépistage d'alcoolémie. Il encourt 3 ans de prison et 4.500€ d'amende


Publié le Mercredi 4 Mars 2015 à 12:49 l Actualisé le 04/03 - 22:58


Le conducteur n'est pas parvenu à souffler dans l'éthylotest des policiers. Il a refyusé ensuite tout dépistage (Photo d'illustration)
Le conducteur n'est pas parvenu à souffler dans l'éthylotest des policiers. Il a refyusé ensuite tout dépistage (Photo d'illustration)
Un automobiliste a refusé de se soumettre au dépistage d'alcoolémie, lors d'un contrôle routier mis en place cette nuit de mardi à mercredi, entre 2h45 et 5h, à Rouen (Seine-Maritime). La voiture que conduisait cet homme de 37 ans,  et domicilié à Amfreville-la-Mi-Voie, a été interceptée quai Gaston Boulet, sur la rive droite vers 3 heures du matin. Les policiers ont tout de suite constaté que le conducteur tenait des propos incohérents et titubait.

Après avoir tenté par deux à trois fois, sans y parvenir, de souffler dans l'éthylotest, l'automobiliste a dû être ramené à l'hôtel de police. Là, il a cette fois refusé fermement d'être soumis à un contrôle par éthylomètre. Transporté à l'hôpital Saint-Julien, il s'est également opposé à un prélèvement sanguin. 

Placé d'abord en dégrisement puis en garde à vue, il a fait l'objet d'une procédure pour conduite en état d'ivresse manifeste et refus de se soumettre à une imprégnation alcoolique. Le code de la route prévoit une suspension de trois ans de permis et une amende pouvant aller jusqu'à 4.500 euros.

Dans l'immédiat, le conducteur s'est vu notifier la rétention administrative de son permis et le retrait de six points.

Dans la journée d'hier mardi, un contrôle d'alcoolémie avait été mis en place de 16h à 17h n avenue Paul Bert, au Havre. Sur les vingt-cinq conducteurs interceptés, aucun n'a été contrôle positif.





EN DIRECT | FAITS DIVERS | L'Info en bref | INFO-ROUTE | YVELINES | FAITS DIVERS 78 | ACTUALITÉS | SOCIÉTÉ | JUSTICE | LOISIRS | ATTENTATS DE PARIS | Télévision | Elections Municipales 2014 | Horoscope | Disparition inquiétante d'Emmanuel Merle | DIAPORAMA | ANNONCES | Elections régionales 2015 | Vos photos




Plus d'infos en cliquant sur l'image







PUBLICITE







Clin d'oeil sur l'actualité








Suivez-nous sur Facebook



PUBLICITE