Rouen : ivre et sans permis, le jeune conducteur est rattrapé après une course-poursuite


Mardi 24 Mars 2015 à 13:08 l Actualisé Mardi 24 Mars 2015 - 18:07



En état d'ivresse et sans permis, un jeune automobiliste a trouvé plus judicieux, sur le moment, de forcer un contrôle de police plutôt que de s'arrêter.

Les faits de déroulent cette nuit de lundi à mardi vers 1 heure, à Rouen (Seine-Maritime). Un équipage de la brigade canine est arrêté à un feu rouge avenue Jean Rondeaux. Il voit une Renault Clio qui déboule de la rue Brisout de Barneville, la rue de l'hôtel de police. Elle roule à vive allure et tous feux éteints.

Course-poursuite

L'automobiliste se dirige vers la Sud3, emprunte le rond-point de la Motte et prend la direction du pont Flaubert. Le vehicule de police est derrière gyrophare allumé et avertisseur sonore en action.

La Clio ne mollit pas, à tel point que les policiers ne parviennent pas à la rattraper. Toutefois, la chance va leur sourire : avant d'aborder l'A150 en direction de Barentin, à la sortie du pont Flaubert, la Clio perd de la vitesse dans la courbe. Mais bientôt elle repart de plus belle, dépasse par la droite, en franchissant une ligne blanche, une fourgonnette qui l'empêche d'avancer.

Entre-temps, la voiture de police a remonté son handicap : elle parvient à rattraper le fuyard et à le contraindre de s'arrêter à la première sortie, à Maromme.

1,40 g d'alcool dans le sang

Le conducteur, âgé de 25 ans et domicilié à Saint Valery-en-Caux, annonce d'emblée qu'il conduit alors que son permis est annulé par décision judiciaire.

Ce n'est pas tout : la carte grise de la Clio, achetée en décembre dernier, est toujours au nom de l'ancien propriétaire. Le véhicule n'est pas assuré et le contrôle technique est périmé. Cerise sur le gâteau : le jeune homme souffle dans l'éthylotest à 1,40 gramme d'alcool par litre de sang.

Bilan : la voiture est immobilisée et son conducteur est placé en garde à vue. Il devra répondre prochainement de tous ces faits, aggravés par le refus d'obtempérer, devant le tribunal correctionnel de Rouen.







Clin d'oeil sur l'actualité













Suivez-nous sur Facebook






PUBLICITE





Publicité

 
cookieassistant.com