Rouen : inspirés par l'alcool, deux tagueurs arrêtés au pied de la statue de Napoléon


infoNormandie / Mercredi 7 Décembre à 11:59

Les vandales ont été surpris en pleine action au pied de la statue de Napoléon devant l'hôtel de ville (illustration)
Les vandales ont été surpris en pleine action au pied de la statue de Napoléon devant l'hôtel de ville (illustration)
Deux hommes fortement alcoolisés et tagueurs a leurs heures ont été suivis à la trace - et interpellés - par les policiers dans la soirée d'hier mardi 6 décembre, à Rouen. Les faits.

Vers 22 heures, une patrouille de police-secours, alertée par le centre d'information et de commandement (CIC) de l'hôtel de police, constate des inscriptions à la peinture rouge et argentée sur les murs d'une habitation rampe Bouvreuil à Rouen. La peinture est encore toute fraîche, mais les tagueurs ne sont plus là. Disparus.

" Bye bye JB", "Libère mon pote, JB" (avec le dessin d'un coeur), "Tchao JB"... peut-on lire sur d'autres murs rue d'Écosse, puis place Beauvoisine...

Bombe de peinture en main

En suivant les tags, les policiers remontent ainsi jusqu'à leurs auteurs. Place du Général-de-Gaulle, ils repèrent un individu affairé au pied de la statue de Napoléon dressée face à l'hôtel de ville. L'homme est en pleine action, bombe de peinture en main. Un autre le regarde admirativement en titubant. Tous les deux originaires de Rouen sont interpellés et emmenés à l'hôtel de police. L'un est âgé de 29 ans, l'autre de 32 ans.

Les deux "artistes" qui tiennent des propos incohérents et sentent l'alcool ont été placés en dégrisement avant d'être entendus sur les faits de dégradations volontaires en réunion.








Publicité.



PUBLICITE







S'abonner à notre Newsletter



PUBLICITE








Suivez-nous sur Facebook