---

Rouen : elles tentaient de faire entrer du cannabis en prison


infoNormandie / Vendredi 6 Juin à 21:33

Maison d'arrêt de Rouen : une quarantaine de personnes a été contrôlées avant l'accès aux parloirs (Photo d'illustration)
Maison d'arrêt de Rouen : une quarantaine de personnes a été contrôlées avant l'accès aux parloirs (Photo d'illustration)
SEINE-MARITIME. Régulièrement, sur réquisition du parquet de Rouen, les services de police procèdent à des contrôles à la maison d'arrêt de Rouen. Il s'agit de vérifier que les personnes autorisées à rencontrer un proche en prison via les parloirs ne sont pas en possession d'objets ou de produits illicites. En clair, en situation d'introduire armes, téléphone portable ou drogue auprès de détenus.

Ainsi, jeudi 5 juin, une trentaine de policiers dont ceux de la compagnie départementale d'intervention (CDI) et de la brigade canine, spécialisée dans la recherche de stupéfiants, a été autorisée à pénétrer dans la prison Bonne Nouvelle, afin d'opérer à des fouilles avant les parloirs.

Résine de cannabis

Sur la quarantaine de personnes contrôlées, trois d'entre elles - des femmes - ont été interpellées avec de la résine de cannabis sur elles. Sur une femme de 28 ans originaire de Thuit-Signol, dans l'Eure, les policiers en ont découvert 2 grammes.

Sur une autre, âgée de 27 ans et domiciliée à Saint-Léger-du-Bourg-Denis, dans la banlieue de Rouen, ce sont 20 grammes de cannabis qui ont été saisis. Enfin, sur la troisième, âgée de 20 ans et demeurant à Lyon (Rhône) ce sont également 20 grammes de résine qui ont été retrouvés.

Cette dernière a été placée en garde à vue à l'hôtel de police. Elle a été remise en liberté avec une convocation en justice à l'issue de son audition. 

Les deux autres, qui étaient accompagnées d'enfants en bas-âge, ont simplement été auditionnées hors garde à vue. Elles feront l'objet ultérieurement d'une convocation devant le tribunal correctionnel de Rouen.











Publicité.




PUBLICITE







S'abonner à notre Newsletter



PUBLICITE








Suivez-nous sur Facebook