Refoulé par des agents de sécurité à Saint-Sever

Rouen. Un SDF devant le tribunal correctionnel pour apologie du terrorisme


Lundi 17 Octobre 2016 à 12:06

Le quadragénaire a été placé en dégrisement puis en garde à vue (illustration)
Le quadragénaire a été placé en dégrisement puis en garde à vue (illustration)
Francky, un sans domicile fixe rouennais de 46 ans, n'a pas toujours le vin intelligent. Vendredi en début de soirée il s'est illustré à sa façon, ce qui lui a valu de se retrouver en cellule de dégrisement puis en garde à vue pour apologie du terrorisme.

Les faits qui lui sont reprochés se déroulent au centre commercial Saint-Sever à Rouen, peu avant 19 heures. La rancoeur tenace, Francky s'en est pris à des agents de sécurité qui l'avaient refoulé la veille du fait de son état d'ébriété. "Je suis Daech. Vous allez vous prendre des rafales de kalach", a-t-il menacé, avant d'être intercepté par les surveillants du centre commercial.

Venus le chercher, les policiers ont eu droit eux aussi au même accueil : "je suis Daech...", a répété, à plusieurs reprises, Francky, bien éméché. Le dépistage d'alcoolémie a révélé un taux de 1,28 g par litre de sang.

Le quadragénaire devrait être déféré cet après-midi au palais de justice de Rouen pour être jugé en comparution immédiate devant le tribunal correctionnel.














Publicité.














PUBLICITE













Suivez-nous sur Facebook