Rouen : Les enseignants grévistes de Blaise Pascal réagissent au communiqué du rectorat


Vendredi 15 Novembre 2013 à 22:46 l Actualisé Vendredi 15 Novembre 2013 - 23:01



SEINE-MARITIME - A la suite de la publication par Infonormandie.com d'un communiqué du rectorat de l'académie de Rouen à propos du conflit au lycée Blaise Pascal (lire ici), les enseignants grévistes tiennent à apporter les précisions suivantes : 
 
 "Le mouvement de blocage de ce jour résulte d'un appel à solidarité d'enseignants auprès des lycéens".
 
EN AUCUN CAS UN TEL "APPEL A SOLIDARITÉ" N'A ETE LANCE PAR DES ENSEIGNANTS AUPRÈS DES LYCÉENS . Le blocage du lycée a été décidé par les lycéens eux-mêmes, sans que la moindre initiative en ce sens n'ait été prise par des enseignants. Si la mobilisation lycéenne traduit à coup sûr une solidarité envers les enseignants incriminés par le proviseur, cette solidarité n'a pas été suscitée par les enseignants grévistes. 
 
"En outre, le dépôt de plainte du chef d'établissement pour propos à caractère diffamatoire a pu entrainer une confusion entre des griefs d'ordre personnel et privé et d'autres d'ordre professionnel".
 
Cette formulation obscure nous conduit à réfuter le terme de "confusion". IL N'EXISTE AUCUN GRIEF D'ORDRE PRIVE, dans la mesure où la plainte se fonde sur des propos écrits et publics lus en audience, et élaborés collectivement en Assemblée générale. Ces propos s'inscrivent donc strictement dans un cadre professionnel.Le seul motif de notre mobilisation est d'ordre professionnel. L'Assemblée générale du 12 novembre a rappelé la solidarité collective des grévistes du 5 septembre dans la rédaction des textes du 5 et du 12 septembre. 
 
Les enseignants grévistes du lycée Blaise Pascal. 








Clin d'oeil sur l'actualité













Suivez-nous sur Facebook






PUBLICITE





Publicité

 
cookieassistant.com