Seine-Maritime.

Rixe dans un cabaret de Rouen : la victime est décédée, l'auteur des coups est en garde à vue


Vendredi 11 Novembre 2016 à 18:43

La victime se serait arrêtée dans le cabaret-club de la rue de Fontenelle pour boire un verre à la sortie de son travail (Illustration@Google Maps)
La victime se serait arrêtée dans le cabaret-club de la rue de Fontenelle pour boire un verre à la sortie de son travail (Illustration@Google Maps)
Le jeune Rouennais blessé grièvement lors d'une rixe dans un cabaret de Rouen, jeudi 10 novembre (hier) vers 4 heures 30 du matin, a succombé à ses blessures. Il est décédé dans la soirée d'hier au CHU de Rouen, où il avait été admis en réanimation. 

Activement recherché, l'auteur présumé des violences a été quant à lui interpellé ce jeudi à l'heure de midi, à Darnétal. Il s'agit d'un forain âgé de 24 ans. Il a été placé en garde à vue dans les locaux de la brigade criminelle de la sûreté départementale, à l'hôtel de police de Rouen.

Il s'était arrêté pour boire un verre

Le matin des faits, selon nos informations, les deux hommes se trouvaient dans un bar à hôtesses, "Les Caradas", rue de Fontenelle à Rouen. La victime, âgée de 25 ans et originaire de Rouen, s'y serait arrêtée pour boire un verre à la sortie de son travail (il était serveur dans un bar de Rouen). Sans véritable raison, il aurait alors été pris à partie par un client de cet établissement connu pour ses spectacles érotiques. Le jeune Rouennais discutait semble-t-il avec une strepteaseuse, lorsqu'il a reçu un violent coup de poing qui l'a projeté au sol. Il a tout de suite perdu connaissance.
 
Les secours auraient tardé à être prévenus, selon des témoins. "Dans le bar c'était la panique". A l'arrivée des sapeurs-pompiers, le blessé était en "arrêt cardio-respiratoire depuis un moment".  Les secours ont réussi néanmoins à faire repartir le coeur, avant de le transporter aux urgences du CHU avec un pronostic vital engagé. 

L'auteur des coups identifié grâce à Facebook

L'auteur des faits, en fuite, a pu être rapidement identifié, grâce à une photo publiée sur les réseaux sociaux, notamment. Les enquêteurs de la brigade criminelle sont remontés en effet jusqu'à lui par l'intermédiaire de la page Facebook de la strepteaseuse : l'homme y apparaissait sur un cliché avec la jeune femme  qui est son amie.

Sous l'emprise de l'alcool, il aurait agi par jalousie, "sans intention de tuer", indique une source judiciaire. Le jeune forain est réputé pour avoir "l'acool mauvais".

Le jeune forain, toujours en garde à vue ce vendredi soir, doit être déféré dans la matinée de demain (samedi) au palais de justice de Rouen. Il pourrait se voir notifier sa mise en examen pour coups et blessures volontaires ayant entraîné la mort sans intention de la donner. 

LIRE AUSSI : >> Rouen : un homme entre la vie et la mort après une bagarre dans un bar de nuit















Publicité.














PUBLICITE













Suivez-nous sur Facebook