---

NORMANDIE. Le métier de Bob Lataste, 22 ans, plongeurs-démineurs à Cherbourg, est de neutraliser des bombes. Il est aussi champion du monde de Riverboarding. Un titre qu'il tentera de conserver du 12 au 19 octobre, en Amérique centrale.

Riverboarding : le plongeur-démineur défendra son titre de champion du monde au Guatemala


Publié le 25 Septembre 2015 à 13:53 / Actualisé le 25/09/2015 - 15:21

Le quartier-maître Bob Lataste, affecté au groupe de plongeurs-démineurs (GPD) de la Manche, champion du monde de Riverboarding 2013, partira au Guatemala du 12 au 19 octobre prochain pour y défendre son titre.

Sacré champion du monde en Indonésie il y a deux ans, le jeune marin cherbourgeois âgé de 22 ans devra s'illustrer dans les 3 disciplines du Riverboarding pour espérer un deuxième titre consécutif :

Slalom : comme en kayak, les compétiteurs doivent franchir des portes sans les toucher sous peine de pénalités.
Boardercross : identique au slalom mais avec le départ simultané de 6 nageurs sur le même parcours.
Endurocross : départ simultané de tous les concurrents pour une course de 5 km.

Appelée Riverboarding, Hydrospeed ou nage en eau vive, cette discipline est née au début des années 70 et a été rattachée, en France, à la fédération française de canoë kayak. Le nageur descend une rivière ou un torrent accroché à un flotteur. Les premiers championnats du monde se sont déroulés en novembre 2013, en Indonésie, sur l'ile de Java.


Portrait express d'un champion

Né à quelques kilomètres de la côte Atlantique Française, Bob commence l’hydrospeed à l’age de 8 ans.

Dès les premiers entraînements et agréablement surpris par son aisance aquatique, il décide de se lancer pleinement dans l’activité qui deviendra rapidement une passion.

Fréquemment parmi les meilleurs jeunes de la discipline, il entre dans les catégories adulte/Elite en 2008. C’est alors la révélation d’un nouveau concurrent pour les meilleurs français de l’époque.

Il intègre rapidement l’equipe nationale de riverboarding et parfait sa technique pendant les stages d’entrainement de plus en plus fréquents.











Publicité.



PUBLICITE







S'abonner à notre Newsletter



PUBLICITE








Suivez-nous sur Facebook