Réunification de la Normandie : une réalité dans laquelle Rouen prend toute sa place, selon Yvon Robert


Mardi 3 Juin 2014 à 14:47 l Actualisé Mardi 3 Juin 2014 - 14:59



"Cette décision s'inscrit pleinement dans la démarche de modernisation de l'action publique lancée par François Hollande depuis deux ans", réagit Yvon Robert, maire de Rouen, au lendemain de la publication de la carte des nouvelles régions et de la tribune de François Hollande. "A l'heure européenne, il est évident que la constitution de régions plus fortes devrait permettre à nos territoires de se développer et de répondre aussi bien aux contraintes économiques actuelles qu'aux attentes sociales des Français."

En choisissant de réunir en une seule entité les régions Haute-Normandie et Basse-Normandie, "François Hollande s'appuie clairement sur une réalité historique dans laquelle Rouen prend toute sa place".

"Sans vouloir tomber 
une nouvelle fois dans l'éternelle querelle de chapelles entre Rouen et Caen sur la capitale de cette future région", Yvon Robert rappelle justement une autre réalité, celle que "Rouen joue d'ores et déjà ce rôle de grande métropole régionale, nationale et européenne" : "En janvier 2015, notre agglomération deviendra la Métropole Rouen Normandie, capitale d'une région de 3,4 millions d'habitants."








Clin d'oeil sur l'actualité













Suivez-nous sur Facebook






PUBLICITE





Publicité

 
cookieassistant.com