Refus d'obtempérer à Rouen : la course-poursuite se termine dans un panneau de stationnement


Mardi 2 Décembre 2014 à 13:53 l Actualisé Mardi 2 Décembre 2014 - 14:46



(Photo d'illustration @DGPN)
(Photo d'illustration @DGPN)
Le conducteur d'une Renault Safrane est activement recherché par les services de police pour avoir refusé de se soumettre à un contrôle routier ce lundi 1er décembre, dans la soirée, à Rouen.

Peu après 22 heures, un équipage de la brigade anti-criminalité, en patrouille cours Clemenceau, sur la rive gauche, remarque que le passager arrière d'une Safrane n'a pas attaché sa ceinture de sécurité. De plus, le véhicule change de file dangereusement, sans clignotant et sans se soucier des autres usagers.

Les policiers décident alors de contrôler l'automobiliste. Mais ce dernier, alerté par le girophare et l'avertisseur sonore de la voiture de police, accélère, grille un feu rouge à l'intersection du quai Jacques-Anquetil, et prend la fuite vers le pont Corneille.
De la rive gauche à la rive droite
Une course-poursuite s'engage. La Safrane fait tout un périple entre la rive gauche et la rive droite, via le pont Mathilde où son conducteur fait un demi tour au frein à main, prenant des risques incalculables pour empêcher ses poursuivants de la rattraper. Elle se retrouve sur les Hauts-de-Rouen, toujours avec le véhicule de police aux trousses.

Un équipage de la brigade canine appelée en renfort, s'est positionnée sur le parcours de la Renault qui s'engage dans le passage Louise Weiss. Le conducteur en perd le contrôle, si bien que la Safrane se met en crabe et finit sa course folle dans un panneau d'interdiction de stationner avant de s'immobiliser sur une place réservée aux personnes handicapées !
Un passager est interpellé : il a 15 ans
Le conducteur et ses deux passagers parviennent à s'éclipser. Toutefois, un des passagers est rattrapé et interpellé par les gardiens de la paix. A cet instant, des individus hostiles se rapprochent mais n'interviendront pas. Le suspect, un adolescent de 15 ans originaire de la Zone de sécurité prioritaire (ZSP), est ramené à l'hôtel de police pour être auditionné, avant d'être remis à sa mère.

Une enquête pour refus d'obtempérer a été ouverte et confiée à la brigade des accidents et délits routiers (BADR). La Safrane, immatriculée dans le 41 (Loir-et-Cher) , n'était pas signalée volée. Elle a été prise en charge par le garage de permanence pour être placée en fourrière.  








Clin d'oeil sur l'actualité













Suivez-nous sur Facebook






PUBLICITE





Publicité

 
cookieassistant.com