Publicité.



Récupération de points : le formateur en sécurité routière de Rouen n'était pas clair


Publié le Mardi 14 Mai 2013 à 10:48 l Actualisé le 14/05 - 12:23


La récupération de points est soumis à certaines conditions réglementaires (Photo infonormandie.com)
La récupération de points est soumis à certaines conditions réglementaires (Photo infonormandie.com)
L'histoire n'est pas banale. Un formateur en sécurité routière âgé de 74 ans et originaire de Rouen et un moniteur d'auto-école de Lorient (Morbihan) ont été condamnés lundi 13 mai à chacun une peine d'un an de prison avec sursis et à 3.000 euros d'amende par le tribunal correctionnel de Lorient.

Selon ouest-france.fr, ils avaient dispensé des stages de récupération de points (pour un total de 1.500) non conformes à pas moins de 373 automobilistes, répartis entre Lorient et Rouen, pendant seize mois, en 2010 et 2011. "Sauf que ces stages ne respectaient pas les conditions réglementaires", rapporte notre confrère sur son site. "C’est ainsi que les prix étaient augmentés, le nombre de stagiaires réduit et les attestations parfois remises malgré l’absence de l’automobiliste au stage…"

Pour renflouer la caisse

"Pas un stage n'est valable. Ce sont 373 faux", avait constaté le procureur de la République, lors de l'interpellation du formateur et de son complice en juin dernier. " L'explication est simple, analyse notre confrère letelegramme.fr: empêtré dans les difficultés financières de son auto-école, le responsable, 56 ans, avait choisi «d'alléger» le module stage pour diminuer les frais et renflouer sa caisse.

Au départ, les deux jours ont bien eu lieu mais sans la présence d'un psychologue. Le Lorientais imitait sa signature sur les papiers officiels. La professionnelle en question, basée à Lisieux (Calvados), a été surprise d'apprendre qu'elle avait signé les 373 stages... sans s'être déplacée une seule fois.
.

En plus de la peine d'emprisonnement et de l'amende, le formateur rouennais est interdit d’animer une nouvelle session de ce genre pendant 5 ans. Responsable d'un centre de récupération de points à Rennes, ce Haut-Normand allait fréquemment à Lorient pour offrrir ses services. "Il a déjà été condamné à deux reprises pour abus de confiance", selon notre confrère du Télégramme.






EN DIRECT | FAITS DIVERS | L'Info en bref | INFO-ROUTE | YVELINES | FAITS DIVERS 78 | ACTUALITÉS | SOCIÉTÉ | JUSTICE | LOISIRS | ATTENTATS DE PARIS | Télévision | Elections Municipales 2014 | Horoscope | Disparition inquiétante d'Emmanuel Merle | DIAPORAMA | ANNONCES | Elections régionales 2015 | Vos photos




Plus d'infos en cliquant sur l'image







PUBLICITE







Clin d'oeil sur l'actualité








Suivez-nous sur Facebook



PUBLICITE