Récoltes calamiteuses : le département de l'Eure au secours de ses agriculteurs


Lundi 5 Septembre 2016 à 18:12 l Actualisé Lundi 5 Septembre 2016 - 18:12




"Des récoltes d'une faiblesse jamais vue dans l'Eure depuis 1945 sont en train de mettre le monde agricole à genoux".

C'est l'avis du président du Département de l'Eure, Sébastien Lecornu, qui a reçu aujourd'hui, lundi 5 septembre, les représentants du monde agricole dans le cadre d'une réunion de travail et pour leur apporter un soutien.

Les plus faibles rendements depuis 1970

Accompagné de sa vice-présidente aux affaires agricoles, Marie-Christine Join-Lambert et du vice-président en charge des territoires, Frédéric Duché, Sébastien Lecornu, a écouté les agriculteurs qui ont évoqué une année climatique atypique qui a fortement dégradé les rendements des récoltes. "Un printemps exceptionnellement pluvieux et un été très sec ont en effet produit des récoltes calamiteuses", selon les intervenants.

Pour les agriculteurs de l'Eure, les rendements obtenus sont les plus faibles depuis plus de 70 ans. "Toutes les productions sont touchées de sorte que le revenu agricole moyen des exploitations euroises devrait être négatif cette année".

Besoin d'un coup de pouce

Evidemment, ces récoltes historiquement faibles pèsent lourdement sur les finances des exploitants agricoles. Aussi, le Président du Département, s'est dit convaincu que "les agriculteurs ont besoin d'un coup de pouce pour franchir ce cap difficile, leur a proposé d'intervenir auprès de la direction du Crédit Agricole Normandie-Seine pour que l'année qui arrive soit une année blanche".

Concrètement, les remboursements de leurs prêts bancaires seraient ainsi reportés d'un an pour éviter l'asphyxie de leur trésorerie.

Faire attention aux plus fragiles

Corolaire de ces difficultés financières généralisées dans le monde agricole, beaucoup d'exploitants sont en souffrance, y compris psychologique, estime Sébastien Lecornu. "Pour les soutenir et les accompagner, il existe l'association Atex (Appui Technique et Economique aux Exploitations) mais elle est actuellement débordée par les sollicitations".

Pour ne pas laisser seuls ces agriculteurs en détresse car ils n'ont pas la capacité à faire face à la situation, Sébastien Lecornu leur a annoncé qu'un travailleur social du Département serait détaché à l'Atex pour aider l'association à répondre aux demandes. Un agent qui sera détaché le temps nécessaire à l'accompagnement social de tous les agriculteurs en difficulté.

Enfin, les agriculteurs ont aussi demandé au président du Département de se faire leur porte-parole pour sensibiliser le président de la Région, Hervé Morin, à leurs difficultés. L'objectif est d'éviter que les céréaliers ne sèment, comme à l'accoutumée, les graines de cette année, qui seront de mauvaise qualité. Ce serait alors la promesse d'une nouvelle année terrible pour l'agriculture euroise.








Clin d'oeil sur l'actualité













Suivez-nous sur Facebook






PUBLICITE





Publicité

 
cookieassistant.com