Recherché pour avoir fracassé la tête de sa victime, l'auteur des violences confondu par son portrait robot


Lundi 17 Novembre 2014 à 17:12 l Actualisé Lundi 17 Novembre 2014 - 21:09



Un homme de 19 ans a été interpellé jeudi 13 novembre au matin à son domicile à Saint-Etienne-du-Rouvray, dans la banlieue de Rouen, par les gendarmes de la compagnie de Rouen pour des faits de violences avec arme, annonce ce lundi soir la gendarmerie dans un communiqué.

Dans la nuit du samedi 8 au dimanche 9 novembre, à la sortie d'un établissement de nuit à Roumare, un jeune homme a donné un violent coup de bouteille sur le crâne d'un autre. L'auteur a ensuite pris la fuite. La victime, dans un état grave, a été secouru par le SAMU et transféré au CHU de Rouen où il se trouve toujours dans la coma.

L'intervention immédiate du PSIG (pelloton de surveillance et d'intervention) de Rouen et de la brigade de gendarmerie de Déville-Lès-Rouen ont permis de recueillir les témoignages, préserver les traces et indices et de saisir l'arme par destination.

Identifié grâce à des portraits robots

Les enquêteurs de la brigade de recherche (BR) de Rouen et de la brigade de Déville-Lès-Rouen ont pu interroger les témoins des faits et la Cellule d'investigations criminelles (Brigade départementale de renseignement et d'investigations judiciaires) du groupement de gendarmerie de Seine-Maritime a pu établir des portraits robots de l'agresseur sur la base des descriptions des témoins. L'individu, déjà connu des services de la police nationale, a pu ensuite être formellement identifié sur photo. Les portraits robots correspondaientpar ailleurs parfaitement à l'individu identifié.

Après un travail d'investigations et de localisation de l'auteur des coups, les enquêteurs ont pu l'interpeller à son domicile jeudi matin. A l'issue de sa garde à vue, il a été mis en examen et incarcéré vendredi soir à la maison d'arrêt de Rouen.

Une information judiciaire a été ouverte pour violences avec arme.








Clin d'oeil sur l'actualité













Suivez-nous sur Facebook






PUBLICITE





Publicité

 
cookieassistant.com