Recherché après avoir forcé un contrôle à Routot, il est retrouvé endormi dans une voiture à Brionne


infoNormandie / Dimanche 28 Mai à 17:53

Un jeune homme de 22 ans originaire d'Eure-et-Loir a terminé sa nuit de vendredi à samedi dans une chambre de sûreté de la gendarmerie de Brionne (Eure). Lorsqu'il a été arrêté, vers 5h45, il dormait paisiblement dans une voiture qu'il avait fracturée et fouillée...

Tout commence pour lui vers 22h30. Les gendarmes du peloton motorisé de Bourg-Achard tentent de contrôler à Routot un véhicule qui leur paraît suspect. Ils font signe au conducteur de s'arrêter, mais celui-ci n'obtempère pas et prend la fuite. Les gendarmes se lancent à sa poursuite et tentent de le rattraper. En vain. Le fuyard abandonne sa voiture à Brionne et s'enfuit à pied. Il ne sera pas retrouvé dans l'immédiat ...mais un peu plus tard.

Surpris endormi dans une voiture

Vers 5h45, une femme appelle la gendarmerie pour signaler qu'un inconnu dort dans sa voiture. À son arrivée sur place, la patrouille constate en effet la présence d'un homme affalé et endormi sur le siège passager. Une portière de la Volkswagen a été fracturée et l'habitacle fouillé. L'individu est interpellé et placé en garde à vue.

Lors des vérifications, les enquêteurs apprennent que le suspect a été vu dans la nuit en train de clencher les portières de voitures en stationnement. Il est alors établi qu'il a ouvert une Renault Clio et a tenté de la dérober en reliant entre eux les fils du démarreur. N'y parvenant pas, il s'est contenté de voler une paire de lunettes de soleil et un GPS qui se trouvaient à l'intérieur. Puis il s'est ensuite attaqué à la Volkswagen dans laquelle il a fini par s'endormir...

Il se cache dans un bois

Lors de son audition, le suspect a reconnu l'intégralité des faits reprochés, expliquant avoir pris la fuite lors du contrôle à Routot parce qu'il conduisait sans permis et sans assurance. Il a indiqué aux gendarmes qu'après avoir abandonné sa voiture à Brionne, il s'est caché dans un bois jusqu'à leur départ.

Remis en liberté samedi après-midi à l'issue de sa garde à vue, le jeune homme devra venir dans les prochains mois s'expliquer à la barre du tribunal correctionnel d'Évreux, pour refus d'obtempérer, tentative de vols et dégradations, défaut de permis et d'assurance.









Publicité.



PUBLICITE







S'abonner à notre Newsletter



PUBLICITE








Suivez-nous sur Facebook