Quand les gendarmes font chauffer l'éthylotest : 15 conducteurs contrôlés en état d'alcoolémie


Mardi 29 Juillet 2014 à 14:47 l Actualisé Mardi 29 Juillet 2014 - 15:19



(Photo d'illustration)
(Photo d'illustration)
Vingt-deux gendarmes ont pris position sur le bord de la route d'abord à Luneray puis à Auffay, près de Dieppe, dans la nuit de samedi à dimanche dernier. Il s'agissait de mener une opération de sécurité routière bien ciblée autour de l'alcool, des stupéfiants mais aussi de la lutte contre la délinquance (vols par effraction).

Un premier contrôle a été mis en place de 21 h à 22 h 30 à Luneray qui a permis d'interpeller quatre conducteurs en état d'alcoolémie. Un peu plus tard et un plus loin, à partir de 23 h et à Auffay, ce sont dix automobilistes qui ont été dépistés avec des taux supérieurs à celui admis. Si de simples contraventions ont été dressées pour certains, pour cinq autres la sanction a été plus sévère puisque leur permis de conduire a été retiré sur le champ. Ils seront convoqués ultérieurement devant le tribunal correctionnel de Dieppe.

Il double la voiture des gendarmes à 190 km/h

Il en sera de même pour le conducteur d'un 4x4 qui a été interpellé sur la RN27, après avoir dépassé la voiture banalisée du commandant de la compagnie de gendarmerie de Dieppe (qui revenait d'un point de contrôle, vers 1 heure du matin) à plus de 190 km/h au compteur ! Le 4x4 a été intercepté à Saint-Aubin-sur-Scie. Son conducteur, originaire d'Elbeuf, était en état d'ivresse.








Clin d'oeil sur l'actualité













Suivez-nous sur Facebook






PUBLICITE





Publicité

 
cookieassistant.com