Près du Havre : le braqueur solitaire s'empare de la recette du magasin Leader Price


Jeudi 11 Juin 2015 à 09:44 l Actualisé Jeudi 11 Juin 2015 - 12:11



Le magasin Leader Price, situé en bordure de la D6015 (rue de la Libération) a déjà été la cible de plusieurs vols à main armée (Illustration)
Le magasin Leader Price, situé en bordure de la D6015 (rue de la Libération) a déjà été la cible de plusieurs vols à main armée (Illustration)
Le magasin Leader Price, implanté dans la zone d'activités commerciales La Briqueterie, en bordure de la rue de la Libération, à Gainneville, près du Havre, s'apprêtait à fermer ses portes hier soir vers 19 heures, lorsqu'il a été victime d'un vol à main armée.

Un homme, seul, le visage partiellement dissimulé par une casquette et un bandana, a fait irruption dans le commerce une arme à la main. Il a tout de suite menacé un employé, un homme de 50 ans, qui balayait devant les caisses. Puis il s'en est pris à un client le menaçant lui aussi de son arme afin de le dissuader d'alerter la police.

Il se fait conduire au coffre-fort

L'individu s'est dirigé ensuite vers une caissière encore présente. Il lui a demandé à être conduit dans la pièce où se trouvait le coffre-fort. De là, il a pénétré dans le bureau où se trouvait la responsable du magasin, et lui a intimé l'ordre de lui remette la recette entreposée dans le coffre, soit quelques miliers d'euros en billets et des rouleaux de monnaie. Il a glissé le tout dans son sac à dos.

Le malfaiteur semblait "déterminé et directif", selon une source policière qui précise qu'il n'a pas eu recours à de violences physiques. 

Son forfait accompli, le braqueur a pris la fuite à pied dans une direction qui n'a pu être précisée par les témoins.

La vidéo surveillance parlera-t-elle ?

Un plan de recherches a été mis en place, immédiatement après l'alerte, par les services de police du Havre. L'individu n'a pas été retrouvé.

L'enquête a été confiée à la brigade criminelle de la sûreté urbaine qui a procédé dès hier soir à l'audition des victimes encore sous le choc. L'exploitation de la vidéo-surveillance du magasin leur permettra peut-être de recueillir des indications précieuses pour la suite des investigations.









Clin d'oeil sur l'actualité













Suivez-nous sur Facebook






PUBLICITE





Publicité

 
cookieassistant.com