Un jeune pilote de quad a été placé en garde à vue dimanche après-midi, à l'issue d'une course-poursuite avec la police dans les rues de Saint-Etienne-du-Rouvray et de Sotteville-lès-Rouen (Seine-Maritime).

Près de Rouen, le pilote d'un quad nargue les policiers et finit sa course dans une haie de thuyas


Publié le Lundi 2 Mars 2015 à 12:04 l Actualisé le 03/03 - 00:52



(Photo d'illustration @DGPN)
(Photo d'illustration @DGPN)
Vers 15 heures, dimanche 1 mars, un appel parvient au standard de police-secours. Un riverain signale que des individus se livrent à des rodéos en quad et à moto, dans le quartier de Château Blanc. A son arrivée sur les lieux, un équipage de la Bac repère un quad blanc et bleu, signalé par le témoin, qui roule à vive allure. Le pilote va jusqu'à venir s'approcher du véhicule banalisé des policiers pour les narguer.

L'engin, un 450 cm3 Suzuki, est pris en chasse par les gardiens de la paix qui actionnent  gyrophare et deux tons. Le quad parvient à leur échapper avant d'être retrouvé rue du Madrillet. Une partie de cache-cache s'ensuit avec les policiers. Finalement, le fuyard est une nouvelle fois repéré rue Jules-Guesde, à Sotteville. Il est alors arrêté et discute avec un groupe d'individus. A la vue du véhicule de la Bac, il redémarre en trombe et prend la fuite en roulant sur le trottoir.

Ejecté dans une haie de thuyas

La couse-poursuite reprend de plus belle. Et à un moment, poursuivants et poursuivi se retrouvent face-à-face : le quad accélère mais son pilote en perd le contrôle. L'engin se couche sur le flanc et s'immobilise. Le jeune homme est propulsé dans une haie de thuyas d'où il se relève et tente de prendre la fuite à pied. Il est rapidement rattrapé et maîtrisé.

Se plaignant de douleurs au dos, le fuyard, âgé de 19 ans et domicilié à Sai t-Etienne-du-Rouvray, a refusé l'intervention des sapeurs-pompiers pour être transporté à l'hôpital. Il a été placé en garde à vue pour refus d'obtempérer.









Publicité.



PUBLICITE





S'abonner à notre Newsletter



PUBLICITE












Suivez-nous sur Facebook