Publicité.



GRAND-QUEVILLY.

Près de 700 g de cannabis et de l'argent saisis après un banal contrôle routier


Publié le Lundi 19 Janvier 2015 à 12:01 l Actualisé le 19/01 - 16:17


Le chien anti-drogue de l'unité cynophile a été utilisé lors de la perquisition (Photo d'illustration)
Le chien anti-drogue de l'unité cynophile a été utilisé lors de la perquisition (Photo d'illustration)
Il a suffi d'une odeur de cannabis pour mettre les policiers sur la piste d'un présumé trafiquant de drogue. C'était dans la soirée du 14 janvier, peu avant minuit. Au cours d'un banal contrôle routier, rue Alexandre Dumas, à Grand-Quevilly, une patrouille décide d'intercepter un véhicule avec trois hommes à bord. Lorsque le conducteur ouvre sa vitre, une forte odeur de cannais s'échappe de l'habitacle. L'un des passagers, âgé de 21 ans, est en possession d'un joint et de 400€ en liquide. De quoi intriguer les policiers qui l'interpellent et le ramènent à l'hôtel de police. Les autres sont laissés libres.

De la résine et de l'argent liquide

Le jeune homme n'est pas un inconnu : il a eu par le passé maille à partir avec la police et la justice pour détention de stupéfiants et conduite sans permis. Lors de la palpation de sécurité avant son placement en garde à vue, les enquêteurs découvrent sur lui 10 grammes de résine de cannabis.

L'enquête est confiée à la Brigade des stupéfiants de la sûreté départementale. Une perquisition est alors effectuée au domicilie du jeune homme, à Grand-Quevilly, avec le chien anti-drogue de l'unité cynophile. 685 grammes de résine de cannabis et 1 100€ en numéraires sont ainsi découverts dans l'appartement passé au peigne fin.

Il servait de "nourrice"

Lors de son audition, le suspect a affirmé servir de "nourrice" à un homme qui habite le même quartier que lui, mais se refuse à donner son nom. Il stockait la drogue chez lui, à raison d'un kilo par mois, suite à une dette qu'il avait depuis un an avec cet inconnu. Quant à l'argent, il appartiendrait également à cet ami...

Déféré au parquet de Rouen, le mis en cause devait être jugé le jour même en comparution immédiate devant le tribunal correctionnel de Rouen. La drogue et les numéraires ont été saisis.





EN DIRECT | FAITS DIVERS | L'Info en bref | INFO-ROUTE | YVELINES | FAITS DIVERS 78 | ACTUALITÉS | SOCIÉTÉ | JUSTICE | LOISIRS | ATTENTATS DE PARIS | Télévision | Elections Municipales 2014 | Horoscope | Disparition inquiétante d'Emmanuel Merle | DIAPORAMA | ANNONCES | Elections régionales 2015 | Vos photos




Plus d'infos en cliquant sur l'image







PUBLICITE







Clin d'oeil sur l'actualité








Suivez-nous sur Facebook



PUBLICITE