Publicité.



Pour échapper aux gendarmes, il se planque dans le coffre de la voiture d'un policier


Publié le Mardi 7 Janvier 2014 à 10:55 l Actualisé le 07/01 - 18:11


Cergy (Val d'Oise) - Mesnières-en-Bray (Seine-Maritime) : c'est une course-poursuite de plus d'une centaine de kilomètres qui s'est engagée entre la voiture de la BAC et la Clio des suspects
Cergy (Val d'Oise) - Mesnières-en-Bray (Seine-Maritime) : c'est une course-poursuite de plus d'une centaine de kilomètres qui s'est engagée entre la voiture de la BAC et la Clio des suspects
SEINE-MARITIME - Branle-bas de combat à l'école nationale de police de Rouen-Oissel depuis ce mardi matin 7 janvier. Un important dispositif de recherches a été mis en place depuis 7 heures environ, avec le concours du chien pisteur de la gendarmerie. Les policiers tentent de retrouver la trace d'un homme qui s'est introduit frauduleusement - mais à son insu - dans l'enceinte de l'établissement qui abrite, outre l'école de police, le centre de détention administrative (CRA) et le SGAP (services généraux de la police). Peu avant 12 heures, il n'avait toujours pas été interpellé. Comment cet homme est arrivé-là ?

Course-poursuite jusqu'à Mesnières-en-Bray

A l'origine, dans la nuit de lundi à ce mardi, une Renault Clio est prise en chasse à hauteur de Cormeilles-en-Parisis par une voiture de la brigade anti-criminalité de Cergy-Pontoise (Val d'Oise). Le véhicule est en réalité placé sous "surveillance" depuis le milieu de la nuit. Le conducteur de la Clio a-t-il voulu se soustraire à un contrôle ? Toujours est-il qu'une course poursuite s'est engagée sur au moins une centaine de kilomètres dans les conditions de sécurité qu'on imagine, d'abord sur la RN 15, puis sur des routes secondaires via Gisors, Eragny-sur-Epte, Gournay-en-Bray, Forges-les-eaux et enfin Mesnières-en-Bray (Seine-Maritime), après avoir évité de peu un barrage de gendarmerie à Gaillefontaine.

C'est en effet près de Neufchâtel-en-Bray que la Clio s'est "embourbée" dans un chemin de terre et que ses deux ou trois occupants ont pris la fuite à pied. Lorsque les gendarmes, appelés en renfort, sont arrivés sur place le véhicule était vide. Les recherches entreprises dans le secteur n'ont rien donné. La Clio, qui n'était pas signalée volée, a été récupérée par la gendarmerie et placée en lieu sûr dans un garage. Son propriétaire, un homme appartenant à la communauté des gens du voyage et originaire du Val d'Oise, a été identifié.

Planqué dans le coffre d'un fonctionnaire

L'enquête a permis ainsi de comprendre comment l'un des fuyards est arrivé à l'école de police de Oissel, ce matin un peu après 7 heures. Pour échapper aux gendarmes et aux policiers qui les recherchaient cette nuit, l'un des individus s'est caché dans le coffre d'une voiture en stationnement à Mesnières-en-Bray et y est resté planqué le reste de la nuit.

Or, la voiture en question appartient à un fonctionnaire qui travaille dans l'enceinte de l'école de police. On devine la suite. Le fonctionnaire est parti tout à fait normalement pour prendre son travail ce mardi matin à Oissel, ignorant qu'il y avait du monde dans son coffre, a garé sa voiture tout aussi normalement... C'est au bout de quelques minutes qu'un témoin - une femme de ménage - a aperçu, interloqué, un inconnu sortir discrètement du coffre et prendre la poudre d'escampette.





EN DIRECT | FAITS DIVERS | L'Info en bref | INFO-ROUTE | YVELINES | FAITS DIVERS 78 | ACTUALITÉS | SOCIÉTÉ | JUSTICE | LOISIRS | ATTENTATS DE PARIS | Télévision | Elections Municipales 2014 | Horoscope | Disparition inquiétante d'Emmanuel Merle | DIAPORAMA | ANNONCES | Elections régionales 2015 | Vos photos




Plus d'infos en cliquant sur l'image







PUBLICITE







Clin d'oeil sur l'actualité








Suivez-nous sur Facebook



PUBLICITE