Publicité.



Pollution de l'air : indices toujours très hauts en Normandie ce jeudi


Publié le Mercredi 27 Février 2013 à 17:22 l Actualisé le 28/02 - 10:03


La qualité de l'air ne s'améliore toujours pas en Haute et Basse-Normandie. Les indices pour la journée de jeudi 28 février, selon les prévisions d'Air Normand et d'Air COM, sont encore relativement élevés : 7 au Havre, Rouen et Evreux (qualité médiocre, comme aujourd'hui mercredi), 6 à Caen et Lisieux et 5 à Alençon, Cherbourg et Saint-Lô, soit une qualité moyenne.

Toujours en cause, une augmentation des particules en suspension d'origines multiples (chauffage, activités industrielles, trafic automobile, agriculture...)

La situation est identique en Ile-de-France où le seuil d'information et de recommandation devrait être dépassé ce jeudi en raison d’une météorologie défavorable à la dispersion des polluants émis.

L'occasion pour le préfet de Paris de rappeler les mesures prises en pareil cas, afin de réduire l’émission de polluants dans l’atmosphère, à savoir :

- Limiter la température maximale des locaux en période de froid à 18°C.
- Réduire, voire procéder à l’arrêt du fonctionnement des installations fixes dont les émissions contribuent à la pointe de pollution.
- Eviter l’utilisation des feux de cheminées (foyers ouverts) s’ils sont utilisés en agrément ou en chauffage d’appoint.
- Respecter scrupuleusement les interdictions des activités de brûlage de déchets verts (y compris les déchets agricoles).
- Reporter les épandages par pulvérisation, surtout si le vent a une intensité strictement supérieure à 3 sur l’échelle de Beaufort.
- Pour les émetteurs industriels, s’assurer du bon fonctionnement des dispositifs de dépoussiérage.

Pour les usagers de la route, il est conseillé de :
- Différer leurs déplacements dans la région d’Ile-de-France.
- Contourner l’agglomération de Paris, pour le trafic de transit.
- Emprunter prioritairement les réseaux de transport en commun.
- Privilégier les modes actifs de déplacement (marche, vélo...), le covoiturage ou l’utilisation de véhicules peu polluants (électrique, GNL...).
- Respecter les conseils de conduite propre.
- Réduire leur vitesse sur l’ensemble de l’Ile de France.

Il est par ailleurs recommandé aux enfants et aux personnes sensibles de privilégier les activités calmes et de respecter scrupuleusement les traitements médicaux en cours.




ENVIRONNEMENT








PUBLICITE







Clin d'oeil sur l'actualité








Suivez-nous sur Facebook



PUBLICITE