Pollution : circulation alternée lundi à Paris et dans 22 communes limitrophes

Samedi 21 Mars 2015 à 17:19 l Actualisé Samedi 21 Mars 2015 - 20:34




La préfecture de police de Paris annonce, ce dimanche, la mise en œuvre du dispositif de circulation alternée à Paris et dans 22 communes de la petite couronne ce lundi 23 mars, en raison de la pollution par les particules en suspension. Seuls les véhicules dont le numéro figurant sur la plaque d’immatriculation est impair seront autorisés à circuler, sauf dérogation spéciale.

Il s'agit de limiter l'ampleur et les effets des pointes de pollution sur la santé de la population, souligne la préfecture dans un communiqué.

La mesure de circulation alternée s'applique à Paris et dans les communes suivantes :

Hauts-de-Seine (92) : Montrouge, Malakoff, Vanves, Issy-les-Moulineaux, Boulogne-Billancourt, Neuilly-sur-Seine, Levallois-Perret et Clichy.

Seine-Saint-Denis (93) : Saint-Ouen, Pantin, Le Pré Saint Gervais, Les Lilas,Bagnolet, Montreuil, Aubervilliers et Saint-Denis.

Val-de-Marne (94) : Vincennes, Saint-Mandé, Charenton-le-Pont, Ivry-sur­ Seine, Le Kremlin-Bicêtre et Gentilly, à l'exclusion de l'A86 pour les parties des communes concernées qu'elle traverse de manière à permettre en effet un transit routier normal autour de la zone de restriction parisienne, en articulation avec la Francilienne.

Le communiqué de la préfecture de police

Le Préfet de police a organisé ce matin (samedi, ndlr) sa réunion quotidienne avec les membres du collège d’experts (AirParif, Météo France et DRIEE), en présence, à la demande de la Ministre chargée de l’écologie, des représentants de la Mairie de Paris et du Conseil régional afin d’examiner la situation à la suite de l’épisode de pollution.

Lors de cette réunion, AirParif a indiqué que le seuil d'information-recommandation de 50 micro grammes par mètre cube serait dépassé demain dimanche.

Par ailleurs, Météo France a fait état d’une situation météorologique dimanche soir entraînant une persistance de la pollution, avec un vent faible réduisant la capacité de dispersion des particules polluantes.

Dès lors, le Préfet de police a décidé de mettre en œuvre lundi la circulation alternée à Paris et dans les 22 communes limitrophes de Paris visées par l’arrêté inter-préfectoral du 7 juillet 2014. Ainsi, seuls les véhicules dont le numéro figurant sur la plaque d’immatriculation est impair seront autorisés à circuler, sauf dérogations prévues par cet arrêté.

Par ailleurs, les autres mesures d’urgences suivantes sont mises en œuvre :

• contournement obligatoire de l’agglomération parisienne par les poids lourds en transit.

• réduction obligatoire de la vitesse maximale de 20 km/h sur les routes franciliennes.

• obligation de recours à des modes de production moins polluants pour certains industriels.

• interdiction des brûlages.

• recommandation de l’arrêt de l’épandage d’engrais par pulvérisation.

S’agissant de la circulation alternée, le Préfet de police a mobilisé l’ensemble des services de police placés sous son autorité pour assurer la mise en œuvre de cette mesure.

La Mairie de Paris a annoncé de son côté les mesures suivantes :

• stationnement résidentiel gratuit depuis le début de la semaine, aujourd'hui et lundi,

• stationnement rotatif gratuit pour les véhicules aux plaques paires, interdits de circulation, lundi.







Clin d'oeil sur l'actualité













Suivez-nous sur Facebook






PUBLICITE





Publicité

 
cookieassistant.com