La police a dû intervenir dans la nuit

Poissy : l'usine PSA bloquée par les salariés grévistes d'un sous-traitant


Lundi 19 Janvier 2015 à 23:25 l Actualisé Lundi 19 Janvier 2015 - 23:25



Une trentaine de salariés de la société de transport Antonutti-Delmas à Bezons a bloqué hier dimanche vers 22h45 les trois entrées du site PSA (Peugeot) à Poissy empêchant les poids-lourds de pénétrer dans l'enceinte de l'usine. La direction a sollicité l'intervention des forces de l'ordre afin de rétablir le libre accès.

Une porte a ainsi été libérée, sans incident, permettant aux véhicules d’accéder à la zone de fret.

Mais au milieu de la nuit le point de passage libéré a été de nouveau bloqué, obligeant les autorités à maintenir deux équipages de police sur place, afin de sécuriser une issue.

A 3 heures, le dispositif policier a été allégé, les manifestants ayant quitté les lieux.

En tout début de matinée, ce lundi matin, une dizaine de salariés ont cette fois bloqué l’entrée de la société GEFCO, voisine de PSA. Une vingtaine d'autres ont, dans l'après midi, vers 15h45, bloqué le site de la société MCSyncro à Chanteloup-les-Vignes.

Cette entreprise monte des pneumatiques sur des jantes destinées à l’usine PSA à hauteur de 6000 pneus par jour.







Clin d'oeil sur l'actualité













Suivez-nous sur Facebook






PUBLICITE





Publicité

 
cookieassistant.com