---

Plus de 16 000 brosses à cheveux de contrefaçon saisies par les douaniers de Marseille et de Montpellier


Publié le 19 Mai 2017 à 14:55 / Actualisé le 19/05/2017 - 14:55

Les douaniers de Marseille et de Montpellier viennent de démanteler un trafic de brosses à cheveux de contrefaçon touchant l’entreprise Tangle Teezer Limited, détentrice d’un brevet sur un nouveau dispositif de coiffage. Au total, ce sont plus de 16 000 brosses qui ont été saisies et détruites hier. Le préjudice évité pour la marque est estimé à plus de 240 000 euros.

Ce sont les douaniers de Fos Port St Louis (port de Marseille) qui ont découvert un premier lot de brosses suspectes dans un conteneur contrôlé le 7 mars. Les marchandises en provenance de Chine étaient destinées à une entreprise du Gard.

La société Tangle Teezer Limited a été contactée et a confirmé que les brosses concernées copiaient les caractéristiques en matière de taille, forme et alignement des poils caractéristiques du dispositif de coiffage dont elle a déposé le brevet. Les brosses ont donc été saisies.

Début mai, les douaniers de Montpellier ont procédé à la saisie de 6 077 autres brosses de contrefaçon, après contrôle des locaux de la société importatrice et de ses filiales. Au total, 16 157 brosses ont pu être interceptées.

"Beaucoup d’entreprises voient leurs efforts en matière d’innovation et leur modèle économique, mis à mal par la copie", constate la direction des douanes.

"Afin de protéger les citoyens contre les risques induits par ces produits et de soutenir le développement des entreprises légales, les services douaniers luttent contre la contrefaçon".

"Les entreprises titulaires de droits de propriété intellectuelle peuvent renforcer leur protection en déposant une demande d'intervention auprès de la douane. Il s’agit d’une démarche simple et gratuite".

En 2016, la douane française a saisi 9,24 millions d’articles de contrefaçon, "un record historique", selon elle.










Publicité.




PUBLICITE







S'abonner à notre Newsletter



PUBLICITE








Suivez-nous sur Facebook