Publicité.



Pierre-Henry Maccioni, nouveau préfet de Seine-Maritime, a pris officiellement ses fonctions


Publié le Lundi 28 Janvier 2013 à 12:34 l Actualisé le 28/01 - 22:38


Le nouveau préfet a déposé la traditionnelle gerbe au pied du monument de la place Carnot
Le nouveau préfet a déposé la traditionnelle gerbe au pied du monument de la place Carnot
A l'occasion de sa prise de fonctions, Pierre-Henry Maccioni, préfet de la région Haute-Normandie, préfet de la Seine-Maritime, a déposé une gerbe ce lundi 28 janvier à 10h30, place Carnot à Rouen, en présence de Yvon Robert, maire de Rouen, du corps préfectoral et des autorités civiles et militaires.

Qui est et d'où vient Pierre-Henry Maccioni ?

Depuis l’annonce du départ de Pierre de Bousquet de Florian pour Montpellier (Hérault), la Haute-Normandie et la Seine-Maritime attendaient de connaître leur nouveau préfet. C’est chose faite depuis mercredi 15 janvier. Pierre-Henry Maccioni, 64 ans, actuel préfet du Val d’Oise, a été nommé par le Conseil des ministres, préfet de la région Haute-Normandie et de la Seine-Maritime.

Un « bourlingueur »

Ce haut fonctionnaire de l’Etat, originaire de Saint-Denis de la Réunion, a beaucoup bourlingué depuis son entrée dans la vie active en 1972 en qualité de chargé d’études à la direction du personnel et du matériel de la police nationale.

Maîtrise de droit public en poche, ce diplômé de l’institut d’études politiques de Bordeaux et des Hautes études de défense nationale a occupé des postes bien différents (chargé de mission, directeur de cabinet de préfets…) qui l’ont conduit aux six coins de l’Hexagone, en passant par la mairie de Paris où il a été chargé de mission en 1978 (Jacques Chirac était alors le maire de la ville).

L’ex-directeur de Marisol Touraine lui succède dans le Val d’Oise

A partir d’octobre 1997, il a occupé successivement les fonctions de préfet de la Dordogne, de Saône et Loire, des Côtes d’Armor et de la Réunion. Il avait été nommé préfet du Val d’Oise le 21 octobre 2010.

Son successeur à Cergy-Pontoise est Jean-Luc Névache, 53 ans, qui avait été directeur de cabinet de Marisol Touraine, ministre des Affaires sociales et de la Santé, et « débarqué » pour des raisons obscures en décembre 2012. Ce préfet hors classe, avait précédemment occupé les fonctions de préfet de Haute-Corse, puis de délégué interministériel à la sécurité routière.

Cette nomination en Haute-Normandie est donc, avec la Réunion, son deuxième poste en tant que préfet de Région.




SEINE-MARITIME | POLITIQUE | ROUEN | LE HAVRE | EURE | NORMANDIE




Plus d'infos en cliquant sur l'image







PUBLICITE







Clin d'oeil sur l'actualité








Suivez-nous sur Facebook



PUBLICITE