Publicité.



Petroplus : la dépollution du site coûterait 500 millions d'euros selon les syndicats


Publié le Dimanche 16 Décembre 2012 à 16:50 l Actualisé le 01/01


Petroplus : la dépollution du site coûterait 500 millions d'euros selon les syndicats


Petroplus vit-elle ses derniers jours ? Ça lui ressemble. L’intersyndicale de la raffinerie de Petit Couronne vient de lancer une mise en garde en direction des contribuables Français sur un risque de fermeture du site haut-normand. Le désengagement de Shell, qui a exploité pendant quatre-vingts ans le site, conduirait non seulement Petroplus à cesser tout activité et à mettre la clé sous la porte, mais aurait pour conséquence de faire payer par la collectivité le coût de la dépollution du site, estimé à 500 millions d'euros par l'intersyndicale CGC-CFDT"soit un coût de 14 euro pour chacun des contribuables". "Nous, salariés, sommes responsables et nous ne voulons pas d’un deuxième Metaleurop"."Réfléchissez bien avant d’acheter des produits Shell", martèle l'intersyndicale CGT-CFE/

"Nous ne lâcherons rien"
Alors que l'échéance du 16 janvier fixée par le tribunal de commerce de Rouen et la menace d'une liquidation judiciaire faute de repreneurs se profilent, les Petroplus se mobilisent ce lundi matin 17 décembre. Ils manifesteront devant le siège social de Shell, à Colombes (Hauts de Seine). "Il est indispensable que Shell agisse en société responsable au regard de l’éthique", insiste l'intersyndicale. "La reprise du site est et restera notre priorité", réaffirme-t-elle avec force.
"Si nous devons mourir ça ne sera pas en silence", préviennent les salariés de la raffinerie, plus déterminés que jamais à sauver leurs emplois. "Nous ne lâcherons rien. Shell était, est et restera responsable".



Mots-clés :


SOCIAL








PUBLICITE







Clin d'oeil sur l'actualité








Suivez-nous sur Facebook



PUBLICITE