Petroplus : "la décision du tribunal de commerce ne signe pas la fin du combat des salariés", selon le PS de Seine-Maritime,


Mardi 16 Avril 2013 à 22:04 l Actualisé Mercredi 17 Avril 2013 - 09:00



Le Parti socialiste de Seine-Maritime exprime ce mardi soir "sa solidarité envers les salariés de Pétroplus et des entreprises sous-traitantes, après le rejet des offres de reprise par le Tribunal de commerce de Rouen".

"Durant seize mois, l’intersyndicale a mené un combat exemplaire et utile, qui doit être salué. Ce combat a permis le redémarrage de la raffinerie en 2012 et démontré sa viabilité, rendant crédible une éventuelle reprise", rappelle le PS dans un communiqué..

"Pour qu’elle devienne possible, le gouvernement actuel a levé tous les obstacles administratifs, proposé d’engager les fonds stratégiques de l’Etat et mobilisé, jusqu’au bout, l’ensemble des services compétents.

Mais la reprise ne pouvait intervenir sans l’engagement d’un industriel solide, disposant d’un approvisionnement fiable en pétrole et d’une trésorerie suffisante pour faire face à ses obligations techniques, sociales et environnementales.

La décision rendue ce jour signifie que la justice n’a pas été convaincue par les dossiers présentés, dont l’avocat des salariés a lui-même regretté « les ambiguïtés ».

Mais cette décision ne signe pas la fin du combat des Pétroplus. Durant seize mois, le PS de Seine-Maritime a accompagné les efforts des salariés, par la mobilisation de ses militants et élus, au premier rang desquels Dominique Randon, Maire de Petit-Couronne, et Guillaume Bachelay, Député de la circonscription.

Dès l’annonce de la décision du Tribunal, ce dernier a appelé à poursuivre dans la voie suivie jusqu’ici par l’intersyndicale, dont l’unité, le sérieux et la capacité de mobilisation doivent permettre d’ouvrir désormais de nouvelles perspectives.

Le PS de Seine-Maritime y prendra sa part, en soutenant les initiatives qui garantiront durablement l’avenir social des familles, le repositionnement industriel du site et la réorientation de la politique européenne du raffinage".








Clin d'oeil sur l'actualité













Suivez-nous sur Facebook






PUBLICITE





Publicité

 
cookieassistant.com