Petit-Quevilly : le patron d'un bar braqué en pleine rue par trois malfaiteurs


Vendredi 2 Août 2013 à 11:42 l Actualisé Vendredi 2 Août 2013 - 14:34



Le gérant du bar Le Progrès allait ouvrir son établissement lorsqu'il a été agressé à proximité, sur la voie publique (@Google Maps)
Le gérant du bar Le Progrès allait ouvrir son établissement lorsqu'il a été agressé à proximité, sur la voie publique (@Google Maps)
Trois malfaiteurs encagoulés et dont l'un était porteur d'une arme de poing ont tenté de braquer le gérant du bar-tabac Le Progrès, situé avenue de Caen à Petit-Quevilly (Seine-Maritime), ce vendredi 2 août très tôt dans la matinée.

La sacoche était vide

Un peu avant 6 heures, le commerçant et soin épouse se rendaient dans leur établissement pour assurer l'ouverture. Il marchaient rue des Frères Sehy, une rue toute proche qui débouche sur l'avenue de Caen, lorsque trois hommes leur ont barré le chemin. L'un d'eux a pointé son arme de poing dans leur direction, réclamant la sacoche que le buraliste tenait, sacoche qui ne contenait pas d'argent.

La victime résiste

Le buraliste ne s'est pas laissé faire et a riposté malgré l'arme. Finalement, devant la tournure des événements, les individus ont pris la fuite à pied, sans emporter la sacoche.

Un plan de recherche a été immédiatement mis en place dans tout le secteur, mais il n'a pas permis de retrouver la trace des agresseurs.

La brigade criminelle de la Sûreté départementale est chargé de l'enquête.








Clin d'oeil sur l'actualité













Suivez-nous sur Facebook






PUBLICITE





Publicité

 
cookieassistant.com