Petit-Quevilly. Deux cambrioleurs, surpris en plein fric-frac, se rendent aux policiers mains en l'air !


Jeudi 27 Novembre 2014 à 12:34 l Actualisé Jeudi 27 Novembre 2014 - 12:51



Une tentative de cambriolage s'est mal terminée pour deux jeunes gens de Petit-Quevilly, qui ont été cueillis à froid (et en flagrant délit) par les policiers de la brigade anti-criminalité (BAC) de Rouen.

Il est autour de 20 h 30, ce mercredi. Un habitant de la rue Paul Foliot remarque en arrivant chez lui un faisceau lunmineux qui se déplace dans les pièces du 1er étage de sa maison. Il compose immédiatement le numéro de police-secours (le 17).

Un équipage de la BAC, qui se trouve dans le secteur, intervient rapidement. Les policiers pénétrent dans l'habitation par une porte arrière. Ils constatent alors une fenêtre ouverte et des traces de pesée sur les montants. Le rez-de-chaussée de la demeure et sens dessus dessous.
Des bruits de pas à l'étage
Les gardiens de la paix entendent des bruits de pas à l'étage et, soudain, tombent nez à nez avec deux hommes qui descendent l'escalier. Les individus ont les mains en l'air et déclarent aux policiers qu'ils "sont seuls dans la maison et qu'ils veulent se rendre". Ils sont interpellés.

Sur le plus âgé (21 ans), les policiers découvrent trois tournevis et deux montres de prestigieuses marques. Le jeune homme reconnaît les avoir dérobées dans l'habitation. 

Les mis en cause ont été placés en garde à vue pour vol par effraction. L'enquête a été confiée à la brigade de répression des cambriolages.

 








Clin d'oeil sur l'actualité













Suivez-nous sur Facebook






PUBLICITE





Publicité

 
cookieassistant.com