Publicité.



Petit-Couronne : 23 tonnes de surchage dans le semi-remorque transportant du sucre


Publié le Mercredi 25 Mars 2015 à 16:00 l Actualisé le 25/03 - 17:55


Les policiers ont fait appel aux services de la DREAL pour procéder au pesage du semi-remorque (Photo d'illustration)
Les policiers ont fait appel aux services de la DREAL pour procéder au pesage du semi-remorque (Photo d'illustration)
Un chauffeur de semi-remorque a été verbalisé par les policiers hier mardi, au cours d'un contrôle mis en place par la formation motocyclistes urbaine (FMU), boulevard Maritime, à Petit-Couronne (Seine-Maritime).

Lors des opérations de pesage, son camion de 44 tonnes, chargé de sucre, a affiché sur la balance de la DREAL (Direction régionale de l'Environnement, de l'Aménagement et du Logement), le très respectable poids de 67 tonnes, soit une surcharge de 23 tonnes ! Du rarement vu.

3 330€ d'amendes

Le chauffeur du poids-lourd en infraction s'est vu notifier pas moins de 37 contraventions à 90€ chacune soit 3 330€ à payer. La nouvelle réglementation prévoit en effet une contravention par tranche de 300 kilos supplémentaires. Il a par ailleurs été verbalisé pour défaut de vérification de deux extincteurs et défaut de contrôle technique.

Les responsables de la société qui a chargé le semi-remorque, tout en sachant qu'il était en surcharge, sera lui aussi convoqué par l'officier du ministère public, devant le tribunal de police.

En attendant, le camion, dont la destination était Moulineaux, à quelques kilomètres de là, a été immobilisé par les policiers jusqu'à ce qu'il retrouve son poids normal de 44 tonnes.

Des contrôles de cette nature sont égulièrement effectués chaque semaine en Seine-Maritime, par les services de police. Deux son réalisées à l'initiative des services de police, deux autres avec le concours de la DREAL.

L'occasion de rappeler les risques importants que fait courir pour la sécurité la conduite d'un camion en surcharge. "Les distances de freinage augmentent, les disques chauffent et peuvent provoquer un incendie, sans compter les risques d'éclatement des pneus", souligne le commnadant Cyrille Robert, officier de communication à la Direction départementale de la sécurité publique (DDSP).





EN DIRECT | FAITS DIVERS | L'Info en bref | INFO-ROUTE | YVELINES | FAITS DIVERS 78 | ACTUALITÉS | SOCIÉTÉ | JUSTICE | LOISIRS | ATTENTATS DE PARIS | Télévision | Elections Municipales 2014 | Horoscope | Disparition inquiétante d'Emmanuel Merle | DIAPORAMA | ANNONCES | Elections régionales 2015 | Vos photos








PUBLICITE







Clin d'oeil sur l'actualité








Suivez-nous sur Facebook



PUBLICITE